Environnement Environnement

Jardin botanique

Dernière mise à jour :  6 octobre 2021

Un peu d'histoire

C’est au XIXe siècle seulement que les jardins botaniques sont devenus des jardins publics d'agrément, alors appelés "Jardins des plantes". Le premier Jardin botanique de Marseille est créé par le Roy René, près de l'abbaye Saint-Victor.

En 1802, un second jardin est inauguré dans le quartier des Chartreux, avec pour marraine l'Impératrice Joséphine. Il connaît grâce à son directeur, M. Gouffé-Lacour, une grande renommée. Malheureusement, ce jardin, situé sur l'axe de la voie­ ferrée Marseille-Toulon, disparaît en 1856. En échange, le directeur de la Société des chemins de fer Lyon-Méditerranée propose à la Ville les terrains du parc Borély.

En 1880, le Jardin botanique est déplacé sur l'actuelle roseraie du parc Borely. Les frères Buhler imaginent alors un véritable jardin botanique. Le Dr Heckel, qui supervise la création du parc, le juge vite trop petit et tente d’acquérir la propriété Fournier, voisine du parc.
En 1913, la Ville de Marseille achète les terrains pour y installer le nouveau jardin botanique. Il est inauguré en 1918, sur son site actuel.

Aujourd’hui, le Jardin botanique s’étend sur 1,2 hectares et présente environ 3 000 ­espèces végétales différentes, provenant des cinq continents, présentées dans neuf espaces thématiques : jardin japonais, chinois, méditerranéen, de plantes grimpantes, succulentes, médicinales, potager, palmetum et serre d'Afrique du Sud. Véritable " musée du vivant", le jardin botanique offre un véritable parcours de découvertes ludiques, sensorielles, et  insolites.

Ce jardin de la biodiversité accueille également, depuis avril 2016, le premier grand hôtel à insectes de la cité phocéenne.

 

Visite des jardins

Le Jardin chinois

Inauguré en 2004 dans le respect des traditions chinoises, ce jardin est le fruit de la collaboration entre Marseille et Shanghaï dans le cadre du jumelage des deux villes.
Ce jardin traditionnel a vocation à recréer l'image d'une nature idéale. Il s'articule autour d'un pavillon, d'un kiosque et d'un bassin dans lequel évoluent des carpes Koï.

 

Le Jardin japonais

Inauguré en 2011, pour célébrer les cérémonies du 50e anniversaire du jumelage Kobe-Marseille. Il est réalisé dans le style "Chisen kai yu shiki" ("jardin de promenade autour d'un étang") style très représentatif des jardins japonais. Ce jardin se veut être un lieu de détente et de sérénitéOn y retrouve tous les éléments du jardin traditionnel japonais (Kare sansui, pavillon du thé, bassin, rochers, cours d’eau...). Sa végétation se compose d’une vingtaine d’espèces différentes d’arbres et de plus de 100 espèces d’arbustes et de plantes vivaces, toutes originaires du Japon.

Il représente un lieu de contemplation et de méditation. Il accueille chaque année en octobre, la "Fête de l'Automne" en collaboration avec le Consulat du Japon.

 

Le Jardin des plantes médicinales

Inspiré du Jardin des Simples du Moyen-Âge, il présente des plantes locales aux vertus médicinales utilisées par l'homme ou l'industrie pharmaceutique. Elles sont présentées par thème, en fonction de leur effet curatif : la digestion, la peau, le système nerveux...

 

Les plantes d'Afrique du Sud

L'Afrique du Sud offre la plus importante biodiversité végétale de la planète.
Le jardin abrite environ 300 espèces issues de ce vaste pays aux climats et aux reliefs variés, sur des plates-bandes extérieures et la serre présente de nombreuses plantes succulentes, typiques des zones désertiques.

 

Les plantes grimpantes

Créé en 1980, ce jardin de pergolas regroupe près de 100 espèces végétales, issues des cinq continents, et adaptées à notre climat.

 

Le Jardin des plantes succulentes

Au sein d'un aménagement contemporain, ce jardin se compose principalement d'une cinquantaine d'espèces d'agaves pouvant résister au climat méditerranéen. Les plus frileuses sont regroupées sous une serre tunnel avec d'autres cactées de collection.

 

Le Palmetum

Il met en valeur une soixantaine d'espèces de palmiers pouvant s'adapter à notre climat, issues de toutes les régions du monde.

 

Le jardin méditerranéen

Ce jardin sec rassemble des plantes originaires du bassin méditerranéen ou d'autres régions du monde, dont le climat est comparable à celui de Marseille. Il est composé d'une zone de restanques et d'un secteur rocheux avec une mare et une cascade.

 

Le potager

Il présente une sélection de légumes botaniques qui proviennent de différentes parties du monde et qui poussent sous un climat tempéré.

 

 

Infos pratiques

Afin de protéger les espèces présentées et de favoriser une visite sereine et apaisée, les visites libres et gratuites sont désormais soumises à inscription.

 

 

Vous souhaitez en savoir plus sur la flore présente et suivre une visite avec un guide conférencier, inscrivez vous aux visites guidées directement auprès d'Allô Mairie au 3013 (numéro gratuit). Des ateliers et des conférences sont également proposés sur inscription auprès d'Allô Mairie au 3013 (numéro gratuit).

Retrouvez le calendrier

 

Horaires

Le jardin botanique Édouard-Marie Heckel, situé dans l’enceinte du Parc Borély est accessible gratuitement mais sur inscription

  • du mardi au vendredi de 12h à 17h30
  • les samedis, dimanches et jours fériés de 10h à 17h30

 


Adresse / Entrée principale

Parc Borély
551/564 avenue du Prado
Avenue du parc Borély
13008 Marseille

2e entrée : parc Borély / 48 avenue Clot-Bey
3e entrée : musée Borély / Place Cartailhac

 

Parkings

1ère entrée : parking gratuit
2e entrée: parking payant ► tarif : forfait de 3 euros avec durée illimitée sur la journée, paiement à l'entrée par carte bancaire exclusivement ► Ouvert 7j/7 de 7h à 21h

 

Transports

1e entrée : métro 2 station Rond-Point du Prado + correspondance bus 19 ou 83 / arrêt parc Borély
2e et 3e entrée : métro L2 : station Rond-Point du Prado + correspondance bus 44 / arrêts Lycée Daumier ou Clot Bey-Paul.