Environnement Environnement

Nautisme et plages

Déconfinement : plages, loisirs nautiques, Parc national des Calanques : 
ce qui est possible, ce qui est interdit

 

  • Ouverture depuis le 2 juin des  21 plages de Marseille au public en mode "dynamique". Ce mode de fréquentation, mis en place de façon transitoire, permettra aux usagers de fréquenter les plages, jusqu'alors interdites, afin de pratiquer des activités sportives ou de loisirs.
    En savoir plus

     
  • Plaisance et activités nautiques en mer : le préfet des bouches-du-Rhône a autorisé - à titre dérogatoire  - les activités nautiques et la navigation de plaisance au départ des ports et cales de mises à l’eau - avec, cependant, les réserves suivantes : 

    - 10 personnes maximum par navire ou embarcation en veillant à respecter les mesures d’hygiène et de distanciation sociale ;
    - interdiction de mouiller dans une bande maritime de 500 mètres à compter du rivage au droit des plages (qui demeurent interdites au public) ;
    les activités des clubs de plongée sous-marine et des sociétés commerciales ayant pour objet la location de navires de plaisance ou la réalisation de prestations commerciales à l’aide de navires à utilisation commerciales peuvent également reprendre - sous réserve du strict respect des mesures de sécurité sanitaire prévues par les protocoles  - et dans la limite stricte du nombre de dix passagers maximum.
  • Pour plus de détails sur le dispositif, nous vous invitons à consulter"la foire aux questions"  dédiée sur le site de la Préfecture maritime
     
  • Parc national des Calanques : ouverture depuis le 2 juin. L’ensemble des activités sportives individuelles terrestres et maritimes (balade, randonnée, escalade, baignade, plongée, sports de pagaie…) ou en petits groupes de moins de 10 personnes sont autorisées. Rappel, l’accès aux plages doit se faire en mode "dynamique". La baignade, la balade et les mises à l’eau sont autorisées. En savoir plus

 

 

Nautisme


Avec son équipement, le territoire de la métropole Aix-Marseille-Provence est le second complexe de plaisance d'Europe, après Chichester en Grande-Bretagne.

Marseille compte 14 ports, 4 équipements principaux - Le Vieux-Port, Le Frioul, La Pointe-Rouge et L'Estaque - et 10 petits ports, répartis sur 37 kilomètres de littoral.
Le Vieux-Port se consacre désormais aux bateaux de plaisance et prête son site à de nombreuses manifestations.
Au sein du  territoire métropolitain, on compte 8 600 anneaux répartis dans 24 ports de plaisance.

Le régime des vents permet une navigation en toute saison et en toute sécurité. Un atout de qualité, qui a conduit la Fédération Française de Voile (VFV) à implanter son centre de formation de haut niveau à Marseille. Les jeunes athlètes français et européens viennent y recevoir le meilleur entraînement.

C'est là encore qu'a choisi de résider la Fédération Française d'Études et de Sports Sous-marins (FFESSM).

On compte aussi de multiples activités de surface depuis la planche à voile et le funboard, jusqu'aux dériveurs du centre municipal de voile, en passant par le canoë et le kayak.
 


Les plages

Entre les criques, les calanques et les plages, Marseille compte 21 plages soit 90 000 m² et 2 bases nautiques.

Naturelles ou artificielles - de Corbières à La Pointe-Rouge - des plages de sable ou de galets bordent le littoral.
Certaines sont surveillées pour une sécurité maximale et proposent divers aménagements ludiques ou pratiques.