Education Education

Les Cités Éducatives

Au printemps 2019, le gouvernement annonçait le lancement des Cités Éducatives.
Ce projet est porté conjointement par les ministères de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, de la Cohésion des Territoires et de la Ville et du Logement en partenariat avec les collectivités territoriales.

Ce nouveau programme vise à intensifier les prises en charges éducatives des enfants et des jeunes jusqu’à l'âge de 25 ans (en lien avec leurs parents), avant, pendant, autour et après le cadre scolaire : accompagnement à la scolarité, soutien à la parentalité, accès à la culture, au sport, aux droits, à la santé, etc.
L’enjeu est de pouvoir accompagner au mieux chaque parcours éducatif individuel, depuis la petite enfance jusqu’à l’insertion professionnelle avec une attention particulière portée aux âges charnières : entrée à l'école primaire, au collège, au lycée, dans le supérieur...

Pour atteindre cet objectif, il est impératif de mettre en place une synergie entre les différents acteurs de la communauté éducative (scolaire, périscolaire et extra-scolaire) travaillant dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville : services de l’État, des collectivités, associations, habitants, intervenants du périscolaire, travailleurs sociaux…


80 territoires ont été ciblés à travers le pays. Il s’agit de grands quartiers d’habitat social de plus de 5 000 habitants, présentant des dysfonctionnements urbains importants avec des enjeux de mixité scolaire et où l'Etat souhaite concentrer les moyens publics.

La Ville de Marseille - aux côtés de la Préfecture des Bouches-du-Rhône, de l’Académie d’Aix-Marseille et de la Métropole Aix-Marseille Provence - a porté une candidature ambitieuse. Trois territoires marseillais avaient été  proposés et tous trois ont été retenus, le  5 septembre dernier, pour être labellisés « Cités éducatives »  :

  • Marseille Centre-Ville (1er, 2e et 3e arrondissements) qui compte 18 écoles en Réseau d'Éducation Prioritaire Renforcée (REP+) et 2 collèges (Vieux-Port et Edgar Quinet), soit plus de 5 000 élèves (écoles primaires et collèges confondus) ;
  • Marseille Malpassé-Corot (13e arrondissement) qui compte 10 écoles en REP+ et 2 collèges (Edmond Rostand et Auguste Renoir), soit 2 800 élèves ;
  • Marseille Nord (15e et 16e arrondissements) qui compte 16 écoles en REP+ et 2 collèges (Henri Barnier et Elsa Triolet), soit 3 500 élèves.

Quelques liens pour aller plus loin

 

Appel à projets "Cités Éducatives Marseille"
1ère session de candidatures ouverte jusqu'au 15 août 2020

Le programme "Cités Éducatives" lance son premier appel à projets territorialisé autour des plan d'actions des 3 Cités marseillaises.
 

Objectifs et modalités de l'appel à projets

  • Identifier collectivement les besoins et y répondre au plus près et de façon réactive en étant ouvert toute l’année.
  • Donner du temps à la co-construction des projets, l’appel à projets est une occasion de fédérer la communauté éducative de façon pérenne.
  • Étendre les actions ayant un fort impact sur la réussite éducative des enfants et des adolescents.
  • Permettre l’émergence de projets innovants et transversaux.
  • Rassembler les partenaires financiers autour d’un projet.

Conçu pour être réactif, cet appel à projets sera ouvert pendant les 3 ans du dispositif.

3 fois par an, les institutions finançant le programme se réuniront pour instruire collectivement les projets et rendre leurs avis.
La première session d’instruction des candidatures aura lieu en septembre : seuls les projets déposés avant le 15 août 2020 à l'adresse pref-cites-educatives@bouches-du-rhone.gouv.fr seront étudiés lors de cette première session.
Si la candidature est retenue et le dossier conforme (pièces justificatives complètes et à jour), les décisions de financement seront connues au cours de l’automne afin que les porteurs qui le souhaitent puissent débuter leur action à partir du mois de novembre 2020.
Les porteurs de projets n’étant pas en capacité de démarrer leur action en 2020, pourront attendre la session suivante pour déposer leur dossier. Une deuxième session d’instruction sera organisée début 2021, permettant le financement de nouvelles actions.

L’appel à projets Cités Éducatives a été imaginé pour donner de la souplesse aux porteurs de projets et aux équipes de terrain. Aussi un projet pourra être déposé à tout moment de l’année, après avoir été travaillé avec les acteurs territoriaux, et sera instruit en fonction d’un calendrier annuel,dans des commissions ad hoc.