Culture Culture

Les archives municipales

Important

 Depuis le lundi 10 mai, la salle de lecture a rouvert aux jours habituels (du lundi au vendredi) et horaires habituels : 

  • lundi après-midi de 13h à 16h45,
  • du mardi au vendredi de 8h45 à 16h45
  • toujours sur rendez-vous préalable au 04 91 55 33 75 ou par mail dgac-archives@marseille.fr, en précisant votre numéro de téléphone.

 

Les archives vous ouvrent leurs portes en juillet-août

Dans le cadre de la programmation de "L'Été marseillais", les archives municipales vous accueillent en juillet-août pour des visites guidées. Venez explorer la richesse et la variété de leurs fonds dans ce bâtiment d’exception qu’est la manufacture des tabacs. Ancien site industriel réhabilité pour la conservation et la valorisation des fonds d'archives. Vous découvrirez – à travers des visites commentées du bâtiment et des magasins d'archives habituellement fermés au public – la richesse du patrimoine historique marseillais, et à travers lui, le métier d'archiviste (durée : 1h30 environ). 

Les archives renferment un patrimoine exceptionnel qui remonte jusqu'au XIIIe siècle : parchemins, registres, gravures, dessins, photographies, etc.

Rendez-vous les lundis, 10h et vendredis, 14h : du 09 juillet au 27 août au 10 rue Clovis (3e)

Sur inscription préalable (jauge limitée) au 04 91 55 33 75 ou dgac-archives@marseille.fr

Et dans le cadre de "Vacances apprenantes", au mois de juillet uniquement, sont organisés pour tous publics des ateliers-visites autour de quatre thèmes historiques (durée : 1h30).
​Sur inscription préalable (jauge limitée) au 04 91 55 33 75 ou dgac-archives@marseille.fr

  • L'eau à Marseille, autour du Palais Longchamp.
  • Marseille, janvier- février 1943, la destruction des quartiers du Vieux-Port.
  • La Manufacture des tabacs, à la découverte du quartier de la Belle de Mai.
  • La peste de 1720, itinéraire dans la ville.


 


 

Toutes les infos sur archives.marseille.fr

Accèdez à la base "Plans"

Accèdez à la base "Marius"


Voir les expositions virtuelles des Archives : http://archivesexpos.marseille.fr
 

Vestiges du passé… Fondements de l’avenir !

 

Les Archives de Marseille, véritable mémoire de la ­ville, constituent l'un des plus anciens centres­ d'archives municipales de France : dès 1593, la fonction d' "archivaire" est officiellement reconnue et remplie par Robert Ruffi, qui dispose alors d’un local spécialement dévolu à l’archivage.

Les Archives de Marseille conservent plus de 15 kilomètres linéaires de documents, dont certains remontent à la seconde moitié du XIIème et au début du XIIIème siècle, tels les registres des délibérations communales et le registre du not­aire marseillais Giraud Amalric (1248), le plus ancien registre notarié conservé en France.

Ces documents, versés par les différents services municipaux et complétés par des archives privées (particuliers, associations, entreprises, etc.) illustrent l’histoire de la municipalité depuis le XIIème siècle dans de nombreux domaines : administration générale de la commune, finances, urbanisme et architecture, population, justice et police, commerce, agriculture et industrie, cultes religieux, instruction publique, culture, etc.

Les Archives de Marseille ont aujourd’hui pour mission de continuer à collecter, conserver, communiquer et valoriser ces documents, qui sont à la fois les vestiges du passé et les fondements de l’avenir. En cela, elles participent de la cohésion de la société, en remplissant leur rôle de "sentinelle de l’Histoire", tout en s’inscrivant pleinement dans une dynamique citoyenne d’ouverture et de progrès.­ ­

Histoire du bâtiment (pdf)

De l'archivaire aux archivistes­­ (pdf) ­

 

La Bibliothèque des Archives et du Cabinet de Monnaies et Médailles ­


Les Archives de Marseille et le musée du Cabinet des Monnaies et Médailles s'accompagnent d'une bibliothèque d'étude.
Ses collections rassemblent des collections de livres de numismatique, de nombreux livres d'histoire et sur l'histoire de Marseille, un fonds professionnel sur les archives, des livres d'art sous la forme de catalogues d'exposition ayant eu lieu à Marseille, et des bibliothèques de fonds privés.

Les recherches se font grâce à un catalogue informatisé accessible sur Internet et sur quatre postes de la salle de lecture.