International International

Marseille et l'Union européenne

Capitale européenne de la culture en 2013, Marseille assure le lien naturel entre l’Europe, le bassin méditerranéen et l’Afrique.

Pour affirmer encore plus ce rôle particulier joué par la cité phocéenne, la Ville de Marseille mène trois types d’action complémentaires :

  • la mobilisation des fonds européens pour accompagner les priorités municipales (développement économique, innovation, emploi, transition écologique, écoles, urgences sociales et sanitaires)
  • la présence de Marseille à Bruxelles au contact des institutions européennes et au sein de réseaux de villes ;
  • la promotion de l’Union européenne et de ses valeurs auprès des citoyens.

Grâce à la diversité des programmes européens, Marseille coopère également depuis de nombreuses années avec des villes comme Barcelone, Hambourg, Gênes, Turin, Copenhague, Tunis, Sousse, Tripoli… dans des domaines aussi variés que la gouvernance municipale, la préservation de biodiversité, la gestion des espaces naturels, l’action sociale, la jeunesse...

Par ailleurs, la Ville de Marseille déploie un programme de mobilité internationale pour les jeunes marseillais qui effectuent un séjour dans des villes jumelles, notamment au sein de l’espace européen. Conduit en étroite collaboration avec des acteurs locaux de la mobilité, ce programme bénéficie du soutien du programme Erasmus+.

 

 

Les différents projets mobilisant des fonds européens

  • Thématique → Gestion de l’occupation de l’espace public
  • Fonds FEDER → 600 000 euros
  • Période → 2016-2019

Le projet

L’outil big data de la tranquillité publique est un instrument de gestion de l’espace public qui permet de disposer d’une cartographie en temps réel des événements (fêtes, manifestations, accidents, chantiers...) se déroulant sur le territoire marseillais.
En intégrant une masse de données très diverses, dont la météorologie et le trafic routier, et en attribuant une note de risque à chaque journée, il permet à la Ville de Marseille de déployer les moyens d’intervention et de communication adaptés à chaque situation.

Projet achevé

 

  • Thématique → : Équipement pour la petite enfance et socio-culturel
  • Fonds FEDER → 1 220 000 euros
  • Période → 2018-2020

Le projet

En regroupant en un seul bâtiment toutes les activités plurigénérationnelles, cette nouvelle structure sociale forme une entité de proximité identifiable et structurante à l'échelle du quartier de La Savine (16e arrondissement).

L'ensemble bâti se divise en deux entités :

  • une Maison Pour Tous (accueil et administration, permanences sociales, activités pour les secteurs enfance, jeunesse, familles et seniors) ;
  • une crèche pouvant accueillir 42 enfants.

Projet achevé  

 

 

  • Thématique → Équipement socio-culturel
  • Fonds FEDER → 301 400 euros
  • Période → 2018-2020

Le projet

Située dans le 13e arrondissement de Marseille, au cœur du périmètre Saint-Just/Corot, cette "Maison Pour Tous" doit permettre d’élargir les services à la population environnante.
D’une capacité d’accueil de 200 personnes, l’équipement regroupe un pôle d’accueil et administratif, un pôle d’activités ouvert à toutes les catégories de publics (jeunes, familles, seniors).

Projet achevé  

 

 

 

  • Thématique → Inclusion numérique des citoyens
  • Fonds "L’Europe pour les citoyens 2014/2020" → 126 000 euros
  • Période → 2020-2023

Le projet

Ce projet, qui rassemble des acteurs de six villes européennes avec lesquelles Marseille entretient des liens étroits, vise à favoriser l’inclusion numérique des citoyens (jeunes, seniors, personnes souffrant de handicaps...).
La méthodologie retenue doit permettre la rencontre entre les citoyens et les municipalités afin de recenser l’état des besoins et faire évoluer les politiques publiques en faveur du numérique pour tous.
La constitution de comités d’experts (élus, agents municipaux et acteurs locaux) dont la composition pourra évoluer selon les thématiques permettra d’organiser ces rencontres citoyennes et de faire remonter les besoins depuis le terrain.
L’objectif final est de moderniser l’offre de services, d’expérimenter la co-construction des politiques publiques et de renforcer indirectement le sentiment de citoyenneté, notamment parmi les personnes les plus éloignées du numérique.

Projet en cours

 

  • Thématique → Assistance technologique aux équipes de secours (premiers intervenants)
  • Fonds "Horizon 20/20" → 242 500 euros
  • Période → 2020-2023

Le projet

Soutenu par "Horizon 20/20", le programme de recherche et innovation de l’Union européenne, le projet INTREPID rassemble 17 partenaires européens issus de 8 pays (France, Belgique, Suède, Grèce, Royaume-Uni, Espagne, Pays-Bas et Allemagne) –  dont le Bataillon de marins-pompiers de Marseille) – qui oeuvrent à l’élaboration de solutions technologiques au service des unités d’intervention lors de catastrophes naturelles ou causées par l’Homme.

INTREPID visera à créer une plate-forme unique, intégrant de manière transparente les concepts d'amplification de l'intelligence artificielle et de réalité augmentée, avec des positionnement en intérieur, pour améliorer et accélérer l'exploration des zones sinistrées et l’évaluation des menaces. 3 sites pilotes dont le CETIS de l’Estaque permettront de tester ces solutions.

Projet en cours

 

  • Thématique → Adaptation aux changements climatiques
  • Fonds "LIFE 2014/2020" → 55 700 euros 
  • Période → 2017-2022

Le projet

Le projet Nature for City LIFE vise à renforcer l’adaptation des espaces urbains aux impacts des changements climatiques grâce au développement et à la valorisation de la nature en ville.
Dans ce but, il mène un travail d’information, de sensibilisation et de formation des différents publics et acteurs sur les services rendus par la nature en ville en se basant sur des sites de démonstration.
Le projet vise également à renforcer l’intégration de la nature en ville dans les projets d’aménagement urbains.

Projet en cours   

  • Thématique → Préservation des habitats littoraux
  • Fonds "LIFE 2014/2020" → 135 000 euros
  • Période → 2017-2022

Le projet

La Ville de Marseille s’est engagée à participer, en tant que bénéficiaire associé, au projet d’élaboration d’un projet LIFE de protection des habitats littoraux naturels du Parc national des Calanques, porté par l’Agence Régionale pour l’Environnement et l’Eco-développement.
Les principaux objectifs visent à stopper la dégradation des habitats littoraux, à renforcer la présence de certaines espèces végétales protégées, à restaurer les continuités écologiques et à limiter les fortes pressions anthropiques, tout en travaillant en étroite collaboration avec les professionnels, les associations et les usagers de loisirs en pleine nature.

Projet en cours

 

 

 

  • Thématique → Participation citoyenne
  • Fonds "L’Europe pour les citoyens 2014-2020" → 21 250 euros
  • Période → 2017-2019

Le projet

Porté par l’agence d’urbanisme de la Ville de Turin, le projet EUCANET a traité de l’implication des citoyens dans les processus d’aménagement urbain en Europe. Il a encouragé l’échange de bonnes pratiques et la construction d’outils d’analyse communs entre spécialistes (architectes, aménageurs, élus, agents des villes). L’objectif général du programme L’Europe pour les Citoyens est de promouvoir la citoyenneté européenne et d’améliorer les conditions de la participation civique et démocratique à l’échelle de l’Union.

Projet achevé   

 

  • Thématique → Participation citoyenne
  • Fonds "DEAR" → 108 520 euros
  • Période → 2015-2016

Le projet

Le projet a réuni 8 villes européennes (Marseille, Milan, Turin, Barcelone, Bilbao, Gand, Bruges et Utrecht), et a eu pour principaux objectifs  :

  • d'accroître le niveau d'information/éducation des citoyens sur les politiques d'aide au développement conduites par l'Union Européenne, avec un focus particulier sur la coopération entre villes dans les domaines de la sécurité alimentaire et du développement durable ;
  • de renforcer le rôle des villes européennes comme vectrices de la promotion du développement durable, en se concentrant sur l'élaboration de stratégies de sécurité alimentaire dans la conduite des politiques publiques locales.

C’est grâce à sa participation à ce projet que la Ville de Marseille a été invitée à rejoindre le réseau des villes signataires du Pacte de Politique Alimentaire de Milan et a pu mettre en place un atelier inter-services sur l’alimentation durable dont l’action se poursuit aujourd’hui.

  • Consulter le site FSC4D

Projet achevé

 

 

  • Thématique → Insertion des jeunes
  • Fonds "ERASMUS+" → 21 644 euros
  • Période → 2015-2017

Le projet

Le projet RESUME a réuni un consortium d'universités méditerranéennes et de ministères de plusieurs pays (France, Espagne, Italie, Tunisie, Liban et Maroc) qui ont œuvré à évaluer les initiatives prises pour favoriser le débouché vers l'emploi des étudiants.
Seule collectivité associée au projet, la Ville de Marseille a mis en avant les dispositifs de soutien à l’insertion qu’elle déploie en faveur des étudiants en particulier et des jeunes en général.

Projet achevé

 

 

  • Thématique → Équipements sportifs
  • Fonds ERASMUS+ → 17 776 euros
  • Période→: 2017-2018

Le projet

Ce projet Erasmus+, novateur dans le domaine du sport a consisté à créer un réseau européen de formation autour de l’entretien des pelouses synthétiques, grâce notamment à des cours en ligne imaginés par l’Institut Biomécanique de Valence.
Cette nouvelle coopération européenne a permis de détecter les besoins en formation des agents municipaux pour l’entretien d’installations sportives et de pelouses synthétiques avec pour objectif d’accroître leur durée de vie.

Projet achevé