Environnement Environnement

Parc Longchamp

Mise à jour le 23 septembre à 17h

A compter du jeudi 24 septembre et jusqu'au 30 septembre 2020 inclus
Horaires d'ouverture : de 7h à 20h (évacuation du public à partir de 19h45)

A compter du 1er octobre 2020 et jusqu'au 31 mars 2021 inclus
Horaires d'ouverture : de 7h à 18h30 (évacuation du public à partir de 18h15)


 


 

Palais Longchamp : sous le signe de la culture et de la nature 

Protégé au titre des monuments historiques, le parc Longchamp s'est constitué au fil du temps, par la stratification des différents projets, imaginés ou réalisés sur le site, depuis le XIXe siècle.

À Marseille, comme dans toute la Provence, la maîtrise de l'eau est restée un problème majeur jusqu'à la construction du canal de Marseille pour alimenter la cité grâce aux eaux de la Durance.

Le 8 Juillet 1847, les eaux arrivent sur le plateau Longchamp, suivant le canal tracé par l'ingénieur des Ponts et Chaussées, Franz Major de Montricher, tran­sformant du même coup, le paysage marseillais.

Pour célébrer cet évènement, l'architecte Henri Espérandieu conçoit, en 1862, un projet d'envergure comprenant une fontaine monumentale entourée de deux ailes abritant l'une, le muséum d'Histoire naturelle, l'autre, le musée des Beaux-Arts.
Il conçoit alors un double escalier encerclant la fontaine pour accéder à ses musées, derrière laquelle s'étendent trois jardins.

Le jardin public dit "du plateau", est inauguré en 1869, en même temps que le château d'eau, tandis que le "Jardin de l'Observatoire" est réalisé entre 1863 et 1864.
Sous le jardin du plateau, deux salles superposées sont construites pour recueillir les eaux du canal de Marseille qui s'y décantaient avant d'être redistribuées dans la ville. Ces bassins, élément essentiel du système hydraulique, enterrés et soutenus par une forêt de piliers, seront prochainement réhabilités.
Conçu par Espérandieu comme un écrin au "Palais Longchamp" et réalisé à l'arrière du château d'eau, il a été tracé "à la française", dans l'esprit d'Édouard André. Les larges allées sinueuses mettent en valeur le groupe sculpté représentant la Durance ainsi que la cascade ornée de stalactites célébrant l'arrivée du Canal à Marseille. La transparence du corps central du château d'eau permet une vue perspective de la ville.

Enfin, le Jardin zoologique, ouvert aux Marseillais dès 1854, illustre la passion du second Empire pour l'exotisme et le voyage. Victime de la désaffection du public, le zoo ferme en 1987. Les cages, aujourd'hui désertées, évoquent la grande époque du zoo.

Le Jardin zoologique appartient au courant des jardins "pittoresques" ou "à l'anglaise" intégrant une nature reconstituée et faisant la part belle aux éléments de décor. On peut y observer un kiosque à musique, des fabriques orientalistes restaurées en 2013 (les pavillons de la girafe et de l'éléphant et les cages aux fauves ornées de céramiques turquoises), des éléments de rocaille (la cascade des phoques, la volière et la cage aux ours) et une cabane "rustique", autrefois occupée par des autruches. D'autres cages sont ornées de peintures naïves et comportent des grillages décorés et des maisonnettes en briques.

Sur les trois jardins réalisés, deux seulement sont aujourd'hui ouverts au public : le "Jardin du plateau" et le "Jardin zoologique".

.
La fontaine du parc Longchamp devient éco-responsable
Dans un souci de préservation des ressources, la Ville de Marseille a réalisé de nouvelles installations pour alimenter la fontaine en eau potable qui sera ensuite traitée et recyclée.


À lire aussi...

 

 

Infos pratiques

 

Adresse

Boulevard du Jardin zoologique

13004 Marseille

 

Horaires

  • Du 1er octobre au 31 mars de 7h à 18h30
  • Du 1er avril au 30 septembre de 7h à 20h

  •