Découvrir Marseille Découvrir Marseille

Les navettes marseillaises : une sacrée tradition

Ce mercredi 2 février, de nombreux Marseillais célèbreront la Chandeleur, aussi appelée « fête des chandelles ». Ancienne fête païenne et latine, devenue fête religieuse chrétienne célébrée 40 jours après Noël, la Chandeleur est souvent associée à la consommation de crêpes, qui par leur forme ronde et dorée, rappelle le soleil. 

Mais à Marseille, ce sont des navettes que nous consommons. Retour sur l’histoire d’une sacrée tradition typiquement marseillaise.
 

La navette, un véritable patrimoine culturel

Petit biscuit en forme de barque et aux senteurs de fleur d’oranger, la navette est à elle seule une invitation au voyage.

Son histoire est étroitement liée à un quartier : celui de l'abbaye Saint-Victor et du Vieux-Port. Les premières traces historiques de sa célébration, le jour de la Chandeleur, remontent à l’an mille, sous l’influence de l’abbé bénédictin Isarn.

Selon la légende, au 1er siècle de notre ère, une barque aurait transporté les Saintes Maries jusqu'au rivage provençal. Lazare aurait été accompagné de Marthe, Marie-Madeleine et ses deux soeurs Jacobé et Salomé, Sarah leur servante, Maximin, Sidoine, Joseph d’Arimathie et d’autres disciples de Jésus, bannis de la Terre Sainte pour avoir prêché la nouvelle religion chrétienne.

La forme des navettes rappelle donc le bateau à bord duquel les Saintes et Lazare ont apporté l’Évangile en Provence. Et cette forme évoquerait également pour certains, la fécondité.

Depuis le Moyen Âge, Saint-Victor est un lieu de pèlerinage dédié au "martyr marseillais Victor", ainsi qu’à d'autres saints dont l'abbaye possédait les reliques. On peut également admirer au sein de l’abbaye, la "Vierge Noire", Notre-Dame de Confession, dont la petite statue en noyer est toujours au coeur des cérémonies du 2 février.

 

Programme des festivités

Après la messe de 6h15, la traditionnelle bénédiction des navettes se déroulera au Four des navettes, situé au 136, rue Sainte (7e), à quelques mètres de l’abbaye de Saint-Victor.

Cette échoppe et son four sont les plus anciens de Marseille. L'histoire de ce biscuit devenu légende est née entre les mains du boulanger Aveyrous, le fondateur du four, en 1781.

Créé pour rassasier les pèlerins, ce biscuit est devenu une véritable institution. La recette est tenue secrète par la famille qui en a la charge. Les navettes peuvent se conserver durant une année !

Tout savoir sur l'abbaye de Saint-Victor