Santé Santé

Journée mondiale de lutte contre le sida : faites-vous dépister !

Le 1er décembre marque la Journée de lutte contre le sida. 38 millions de personnes dans le monde vivent aujourd'hui avec le VIH. À cette occasion, la Ville de Marseille accueille deux villages dédiés à l'information, à la prévention et au dépistage du sida. Profitez-en pour vous faire dépister gratuitement.

 

Le dépistage, une des armes les plus efficaces contre l'épidémie

Après deux ans de Covid-19, il y a urgence à remettre le dépistage au cœur de la stratégie anti-VIH. C'est dans ce but que la Ville de Marseile accueille deux villages, mis en place par le Comité de Coordination Régionale de Lutte contre les IST et le VIH (COREVIH), dédiés à l'information, à la prévention et au dépistage au bas de la Canebière et sur le Cours Julien.

Ouverts de 10h à 17h, ces espaces proposent un dépistage gratuit "hors les murs" afin d'être le plus accessible possible. Il sera également possible de retirer des autotests à faire chez soi. 500 autotests financés par la Ville complèteront les 500 offerts par l'association Vers Marseille sans sida et sans hépatites. Grâce au concours de l’Institut de formation en soins infirmiers à Marseille de Sainte-Marguerite, 160 étudiants accompagneront le public vers l’offre de dépistage.

L’accès inconditionnel au dépistage et aux soins est plus que jamais la clé pour faire baisser le nombre de nouvelles contaminations

 

VIH-Sida : la réalité des chiffres sur l'épidémie

Les données mises à disposition par l'ONU (Organisation des Nations unies) – si elles montrent des progrès d'une année sur l'autre – permettent, hélas, de prendre la mesure d'une épidémie toujours aussi présente et préoccupante et de comprendre que la mobilisation doit rester entière :

  • environ 38,4  millions de personnes vivaient avec le VIH en 2021 à travers le monde ;
  • environ 1,5 million de nouvelles contaminations en 2021 ;
  • 650 000 personnes sont décédées de maladies liées au sida en 2021 ;
  • environ 84,2 millions de personnes ont été infectées par le VIH depuis le début de l'épidémie dont 32,7 millions de personnes décédées de suite de maladies liées au sida (en 2021) ;
  • environ 5,9 millions de personnes dans le monde seraient séropositives sans le savoir.

Les données Sida Info Service

  • 152 000 personnes vivent en France avec le VIH (estimation) ;
  • 28,7 millions de personnes dans le monde  sont sous traitement anti-VIH. Cela nécessite une prise régulière de médicaments, afin de limiter la réplication du virus, mais ne permet pas d’éliminer le virus ;
    En revanche, grâce aux traitements actuels, les personnes infectées par le VIH restent séropositives mais ne tombent pas malades du sida ; 
  • Les 3 jours de mobilisation de sensibilisation et d’information du Sidaction de mars 2022 ont permis d’atteindre 4 millions de promesses de don ; 
  • À ce jour, aucun vaccin n'a encore pu se révéler efficace et si les médicaments permettent de stopper l’évolution du VIH, ils ne permettent pas une guérison complète.


Vos dons indispensables pour continuer le combat contre la maladie

La Journée mondiale de lutte contre le sida a lieu le 1er décembre tandis que le Sidaction se déroule, lui, au printemps. Les deux évènements sont distincts.
Cependant, le Sidaction reçoit vos dons tout au long de l'année pour sensibiliser le public, aider les chercheurs qui travaillent aussi bien sur le vaccin que les traitements, aider les personnes séropositives en précarité du fait de leur état de santé, mener des programmes pour traiter les malades dans les pays les plus pauvres.
Sur cette page, vous pouvez savoir en détail comment votre générosité permet de faire avancer la lutte et faire un don si vous le souhaitez.

Vous pouvez aussi donner par le biais de l'association AIDES qui mène des campagnes de sensibilisation du public sur les modes de transmission, édite des guides et des revues, distribue du matériel de prévention, organise des groupes de parole et de soutien aux malades, se charge de l'accompagnement thérapeutique et juridique. L'association lutte également contre les discriminations, pour l'accès à la santé, au logement, à l'emploi, pour la représentation des malades dans les instances de démocratie sanitaire et auprès des pouvoirs publics pour faire évoluer les lois.

 

Des plateformes ou numéros gratuits pour vous informer

  • Sida Info Service : anonyme et gratuit (depuis un fixe ou un mobile)ce service peut être joint par téléphone, au 0 800 840 800, par livechat, par e-mail ou via un forum de discussion dédié.
    Depuis 30 ans, Sida Info Service œuvre dans le domaine de la lutte contre le VIH, les IST (infections sexuellement transmissibles), les hépatites et pour la prévention et la santé sexuelle ou encore la lutte contre les discriminations. 
    Sida Info Service est à votre écoute que vous soyez séronégatif, séropositif, malade ou proche d'une personne touchée, que vous n'ayez pas fait le test de dépistage ou que vous soyez en attente de résultats.
    Chaque appel est accueilli avec respect, sans jugement. Enfin, la confidentialité permet à chacun(e) de s'exprimer librement.
  • Plateforme sexualites-info-sante.fr

 

Comment se faire dépister ?

Si le préservatif reste le meilleur moyen de se protéger contre le sida et les maladies sexuellement transmissibles, le dépistage permet ensuite d'installer une relation de couple dans la durée en toute confiance.

Pour un dépistage anonyme (ou non anonyme selon le choix de la personne) et gratuit et sans prescription, on peut se rendre :


Il est aussi possible de se faire dépister en laboratoire de ville mais le test est payant et non anonyme et soumis à prescription délivrée par votre médecin traitant ou un autre médecin généraliste ou spécialiste. Toutefois, ce dépistage est protégé par le secret médical.