Culture Culture

"Rue du Musée / Musée de la rue" : un travail patrimonial collectif

Parmi les très nombreuses initiatives citoyennes nées suite au drame des effondrements des immeubles de la rue d'Aubagne, il en est une qui a rapidement concerné le Musée d’histoire de Marseille, le projet "Rue du musée – Musée de la rue". 

Le 1er octobre 2021, le Conseil municipal de la Ville de Marseille a, en effet, signé une convention cadre avec l’association Noailles Debout ! pour construire un projet scientifique et culturel participatif et inclusif portant sur l’Histoire de Marseille telle qu’elle est vue et vécue par ses habitants. (Rapport 122).
 

Construire une mémoire urbaine collective

La coopération entre le Musée d'histoire de Marseille (MHM) et l'association Noailles Debout ! a pris naturellement place. 

Le premier a organisé plusieurs expositions temporaires, des rencontres, des collectes et des projets de recherche permettant d’appréhender la transmission de l’histoire et de la mémoire dans divers quartiers populaires de Marseille :  "Le cœur d’une ville, urbanisme et patrimoine à Marseille" et "Le quartier autoconstruit Chieusse-Pasteur à l’Estaque en 2015" ou, plus récemment, les "Mémoires du quartier de la Cayolle" (2019). 

La seconde, quant à elle, développe depuis les effondrements du 5 novembre 2018, une démarche visant à interroger la place et le rôle des habitants dans la construction de leur ville : dynamique citoyenne, baptême populaire de la place du 5-Novembre, expositions, publications, collectes, animations urbaines etc. 

Le projet "Rue du Musée / Musée de la rue" est donc né.

Dans le cadre de cette création patrimoniale collective est prévu un certain nombre d'évènements et de rencontres entrant notamment dans le cadre de la programmation culturelle du musée telles que des balades urbaines, des ateliers d'écriture, des performances, des débats, des spectacles, des rencontres et témoignages, des tables rondes, dans l'auditorium du musée, dans des espaces tiers mis à disposition ou dans l'espace public. 

Animés par une ambition commune et un même intérêt pour les processus de patrimonialisation citoyenne, l’association porteuse du projet et le Musée d’histoire de Marseille (MHM) se sont rencontrés à de nombreuses reprises et souhaitent aujourd’hui développer un partenariat dans la durée.  

Le Musée d'histoire accueille la première étape du projet "Rue du Musée / Musée de la rue". Il sera dévoilé, ce vendredi 5 novembre, dans l'enceinte du musée. 
Il se déploiera notamment sous la forme d'une exposition numérique et d'une présentation d'objets et de récits, "Prendre place"recueillis dans le cadre des effondrements de la rue d'Aubagne, à construire collectivement dans la séquence 13 du Musée d'histoire de Marseille à compter du 5 novembre 2021 jusqu’au 31 décembre 2022.
 

"Prendre place" - Acte 1 : un chantier éducatif avec des jeunes et des enfants de Noailles

Les effondrements de la rue d'Aubagne le 5 novembre 2018 ont plongé la ville et Noailles dans une situation de crise humanitaire dans laquelle les habitants se sont retrouvés, victimes d'un empilement de violences dont les traces restent vives.

Malgré le poids et l'importance du travail de soutien et de solidarité réalisé dans l'urgence, un travail de mémoire et de mobilisation autour des enjeux de long terme dans le quartier s'est engagé avec beaucoup de créativité et d'énergie : évènements conviviaux autoproduits, travail d'enquête populaire, criées et partages de paroles dans l'espace public, collectes de récits et d'objets, expositions et démonstrations, happenings et chansons, discussions de rue, ateliers en tout genre, photographies et vidéos, banquets, concerts, publications, de nombreuses actions visant à se rencontrer, se rassembler et se fédérer autour d'objectifs communs : s'unir au sein d'une communauté de quartier, valoriser la richesse des habitant.es du quartier de Noailles, prendre place collectivement dans la co-construction de la ville et dans l'animation du territoire.

Les habitants du quartier projettent d'organiser leurs archives, d'écrire leurs mémoires et de transformer leur avenir à travers un processus de patrimonialisation réalisé hors et dans les murs du Musée d'histoire, dans une coproduction originale entre habitants, conservateurs, associations, artistes et chercheurs.

Des jeunes du quartier ont passé des après-midis entières à explorer le Musée d'histoire pour envisager la manière de s'inscrire dans cette épopée, réparer une maquette du quartier en carton, visiter des artisans et découvrir de nouveaux métiers et formations, travailler devant le public du musée et guider les visiteurs à travers leur propre histoire.
Parmi les travaux réalisés, la restauration d'une maquette du  quartier de Noailles.

C'est l'histoire d'une place à prendre dans la ville. C'est une proposition participative et évolutive avec les habitants du quartier de Noailles, basée sur la réparation et la valorisation de la mémoire.
C'est un processus qui vise à inscrire cette place dans l’Histoire collective. Ce sont des habitants qui interpellent l’institution muséale sur la nécessité de faire une place à leurs mémoires.

Exposition conçue en partenariat avec le Musée d'histoire de Marseille et l'association Noailles Debout ! et la complicité de la coopérative Hôtel du Nord.


Musée d'histoire de Marseille -  Séquence 13
"Prendre place" - Acte 1
Du 5 novembre 2021 au 31 décembre 2022
Entrée libre 

500 Internal Server Error

Internal Server Error

The server encountered an internal error or misconfiguration and was unable to complete your request.

Please contact the server administrator, root@localhost and inform them of the time the error occurred, and anything you might have done that may have caused the error.

More information about this error may be available in the server error log.