Mer Mer

Surveillance terrestre et maritime

Retrouvez ici le dispositif mis en place pour la saison 2020

 

La police municipale

Malgré le contexte sanitaire actuel, comme chaque année, les différents services de la Direction Générale à la Sécurité (Police administrative, Police municipale, Prévention de la délinquance et Logistique de sécurité) se mobilisent pour préparer les meilleures conditions de sécurité durant toute la période estivale.

Si la mobilisation de ces services et les moyens engagés couvriront évidemment la période de saison balnéaire officielle (15 juin - 30 août), le dispositif de sécurité et de prévention mis en oeuvre a démarré.

Les interventions de la Police municipale seront autant préventives (présence dissuasive) que répressives, le but étant à chacun  de profiter du littoral dans un climat apaisé et serein.

Afin de quadriller au mieux l’ensemble des espaces côtiers, la bande littorale a été scindée en quatre zones distinctes : Nord / Centre / Sud / Calanques.
Cette répartition permet en effet d’assurer une meilleure prise en compte des spécificités de chacun de ces espaces.

Les missions communes à chacune des quatre zones sont les suivantes :
►S’assurer du respect des arrêtés municipaux
►Interdire les plongeons
►Interdire les barbecues sauvages
►Interdire les campements illicites
►Réprimer le stationnement anarchique

 

Un dispositif déployé sur l'ensemble du littoral

Littoral Nord
Secteur Estaque / Corbières
Effectif : 3 agents issus de l’unité motocycliste
Missions spécifiques :
- Prise de contact avec l’agent de sécurité chargé du contrôle des accès aux plages de Corbières,
- Sécurisation du village de l’Estaque, de l’Espace Mistral,
- Prise de contact avec les commerçants.

Littoral Centre
Secteur I Catalans / Malmousque / Vallon des Auffes / Plage du Prophète
Effectif : 3 agents issus de l’unité VTT
Missions spécifiques :
- Sécurisation du secteur de Malmousque, éviter les intrusions de jeunes dans les cabanons et habitations riveraines, les plongeons interdits et particulièrement dangereux,
- Assistance à l’agent de sécurité pour l’évacuation de la plage des Catalans
- Sécurisation par passage de la plage du Prophète
Secteur II Le Frioul
Effectif : 3 agents issus de l’unité VTT
Missions spécifiques :
- Sécurisation et gestion des arrivées et départs des navettes,
- Sécurisation du port avec prise de contact auprès de la Capitainerie,
- Prises de contact avec le poste de secours de la Police Nationale à la plage de Saint Estève et le centre social Léo Lagrange,
- Sécurisation du site de pisciculture.

Littoral Sud
Secteur Hémicycle David / Pointe Rouge
Effectif : 3 agents issus de l’unité Scooter
Missions spécifiques :
- Régulation de la circulation de 16h à 18h30 durant les week-ends et jours fériés à la Pointe Rouge,
- Passages de sécurisation au sein de l’Hémicycle de David et du Bowl,
- Prise de contact avec les postes de secours, l’agent de sécurité en poste à la barrière,
- Sécurisation de la mise à l'eau des bateaux du Port de la Pointe Rouge.

Secteur Calanques de Sormiou / Morgiou / Callelongue
Effectif : 3 agents (toutes unités)
Missions spécifiques :
- Passages fréquents avec prise de contact avec l’agent de sécurité chargé du contrôle d’accès aux calanques,
- Répression du stationnement anarchique sur les routes du feu et l'accès aux calanques.


La prévention de la délinquance et la médiation sociale

En cette période particulière, le dispositif de médiation sociale estivale a dû être adapté afin notamment de répondre aux exigences de sécurité sanitaire.
C’est pourquoi, deux dispositifs distincts ont été mis en œuvre.

 

Le dispositif de médiation plage exceptionnel :

Un dispositif de 30 médiateurs, vacataires seront affectés auprès des différents postes de secours afin de permettre le respect des mesures sanitaires qui seront édictées dans le cadre de l’ouverture des plages.

 

Le dispositif de médiation sociale estivale

Afin de contribuer à la préservation de la tranquillité publique sur les lieux de baignade, les espaces aménagés, les zones fortement fréquentées, et d’éviter les conflits d’usage entre estivants et riverains, la ville de Marseille  reconduit, cette année encore, son important dispositif de médiation sociale estivale.

En complément des forces de l’ordre, le dispositif de médiation sociale interviendra sur les 4 secteurs identifiés : Littoral Nord, Centre, Sud et Calanques (exception faite de la Plage du Prophète et de Callelongue).

Ainsi, pour la saison 2020, la municipalité a organisé le déploiement de près d’une cinquantaine de médiateurs sociaux, lesquels sont  répartis par binômes sur les endroits les plus sensibles du littoral entre le 8 mai et le 27 septembre 2020.

Sur l'ensemble des secteurs, les médiateurs sont répartis sur plusieurs périmètres d'intervention :
- Estaque - Corbières, 5 médiateurs 
- Plage des Catalans, Fausse Monnaie, Malmousque, Vallon des Auffes, 15 médiateurs
- L'île du Frioul, 2 médiateurs
- Plage du Prado Sud (Esplanade David-Borély-Bowl) et Pointe-Rouge, 7 médiateurs
- Port de Montredon, 4 médiateurs
- Calanque de Sormiou (et au besoin de Morgiou), 11 médiateurs

Les missions

- contribuer à la préservation de la tranquillité publique sur les lieux de baignade, les espaces aménagés, les zones fortement fréquentées,
- éviter les conflits d’usage entre estivants et riverains et résoudre les conflits de basse intensité,
- prévenir les vols à la roulotte,
- apporter conseils et informations aux touristes et estivants de passage.

Tous les médiateurs portent la même tenue, quel que soit l'employeur et le secteur d'intervention. Cette harmonisation permet une meilleure lisibilité de la fonction par les usagers et renforce la visibilité du maillage opéré sur l'ensemble de la bande littorale.

Une action coordonnée
Comme chaque année et sur chaque site, des réunions de coordination hebdomadaires seront assurées  par le Service Prévention de la Délinquqnce (CLSPD). Toutes les forces vives y sont associées : élus de secteur, forces de l'ordre, Parc National, ONF, transporteur, direction de la Mer, CIQ, sociétés nautiques.

Elles permettent aux différents acteurs impliqués d'améliorer leur coopération dans le respect des compétences de chacun.

Le coût du dispositif
5 associations ont été retenues pour mettre en oeuvre ce dispositif : AMS - DUNES - ADDAP13 - SUD FORMATION - REGIE13 - pour un montant total de 1 124 449 euros.

La Ville assume 45% de cette dépense. Les 55% restant sont financés par l'Etat au titre des contrats aidés.

 

Dispositif de surveillance et d'accès des calanques

Durant la saison estivale, la Direction de la Logistique de Sécurité assure et prend en charge toute la mise en place du dispositif de gardiennage sur les différents sites et de contrôle d'accès aux calanques de Sormiou, Morgiou et Callelongue depuis le week-end de Pâques jusqu'à la fin des vacances de la Toussaint.

Sur les sites hors calanques : présence d'agents de sécurité en charge de la sécurisation du site et de la gestion des accès ou fermeture des équipements.

Pour les calanques : mise en place et supervision de l'intégralité du dispositif de contrôle et de régulation de la circulation sur ces espaces, par la présence d'agents de sécurité privée à l'entrée des voies de chacune de ces calanques.

 

Nouveauté 2020 !


Depuis la saison 2019, afin de faciliter la gestion des accès, la ville de Marseille met en place un système automatisé de contrôle via une application mobile et une lecture automatique des plaques d’immatriculation des ayants droits et autres véhicules autorisés.

Testé l'an passé, ce dispositif a démontré toute son efficacité. Il permettra d'optimiser les modalités de contrôle et gestion des flux dans les calanques.

Sur la calanque de Sormiou, la mise en place d’un dispositif de pré filtrage des véhicules permettra également de mieux réguler le flux automobile et faciliter les opérations de contrôle d’accès.

 


L'implication en matière de police administrative

La Division de la Police Administrative (DPA), comme chaque année, instruit les demandes de laissez-passer et délivre les autorisations permettant d’accéder en véhicule motorisé aux calanques de Sormiou, Morgiou et Callelongue durant toute la saison estivale.

Cette année, l’ouverture d’instruction des demandes de laissez passer a démarré au mois de janvier afin de préparer au mieux le démarrage de la saison estivale.

Ces laissez-passer sont exclusivement destinés aux ayants droits tels que définis par les arrêtés municipaux règlementant l'accès et la circulation des véhicules motorisés sur les chemins des 3 calanques précitées.

Les laisser-passer 2020 sont saisis dans une base de données actualisée afin de permettre aux agents de sécurité chargés de contrôle des accès, de scanner les plaques et de vérifier les autorisations des dits véhicules en temps réel.  

Les autorisations d'accès s'adapteront au fur et à mesure des décisions préfectorales portant sur l'accès au littoral et sur les diverses activités autorisées ou non.

 


Le Bataillon de Marins-Pompiers de Marseille (BMPM) mobilisé

Que ce soit en mer, en rivière, en lac ou en piscine, l’été est propice aux baignades et activités nautiques génératrices d’accidents et décès.

En règle générale les pathologies rencontrées lors de la saison estivale sont de quatre types :

  • noyade
  • insolation (malaise)
  • brûlures (coups de soleil
  • lésions dues aux animaux marins (méduses, vives, raies âsten)

Il est donc fortement recommandé de :

  • privilégier les zones de baignade surveillées,
  • respecter les préconisations (couleur des drapeaux, consignes des surveillants de plage),
  • éviter une exposition prolongée au soleil, porter un chapeau, se mettre sous un parasol,
  • utiliser des crèmes solaires et chez les enfants, porter un vêtement (t-shirt) et un couvre-chef (casquette, bob),
  • prendre connaissance des conditions météorologiques,
  • ne pas surestimer ses capacités physiques,
  • entrer dans l'eau progressivement.

Si les gens décident de se baigner malgré tout dans une zone non surveillée, appliquer les 3 dernières consignes ci-dessus et :

  • éviter de se baigner seul,
  • choisir une zone de mise à l'eau permettant de sortir facilement,
  • si l'on se fait emporter par le courant ou si le ressac nous empêche de revenir, ne pas lutter, se laisser porter, sortir plus loin et se signaler.

Et surtout :

  • appeler les secours (18 ou 112) très rapidement si l'on est ou si l'on voit quelqu'un en difficulté car les minutes sont encore plus précieuses en mer.

Le BMPM assure une réponse opérationnelle adaptée à la saison balnéaire. Des moyens nautiques rapides sont armés par des marins-pompiers spécialisés en sauvetage aquatique à la Pointe Rouge, au Frioul, à Saumaty et à la Bigue.

En tant que marins et pompiers, les hommes et les femmes du Bataillon interviennent de concert avec les moyens aériens de la sécurité civile et de la marine nationale et en partenariat avec le SAMU.

 

La Patrouille Maritime municipale

La Patrouille Maritime Municipale, composée d’agents municipaux, a été créée en 2015 afin d’effectuer des missions de surveillance, sensibilisation et suivis sur la partie marine de la Baie du Prado, et depuis 2018, sur la partie terrestre du Frioul en cogestion avec le Parc National des Calanques.

Assermentés depuis septembre 2019, les agents de la  patrouille maritime municipale restent une présence bienveillante et dissuasive pour limiter toute tentative de pêche, mouillage et de plongée sur les Récifs.

La patrouille maritime municipale est également présente sur les sentiers des îles du Frioul et des calanques pour informer et sensibiliser les promeneurs à la présence des milieux naturels et notamment des espèces endémiques.


Depuis leur immersion en 2008, des signes d’actes de pêches illégales avaient été constatés sur les récifs artificiels du Prado. Cette zone, balisée par des marques spéciales, est interdite à la pêche sous toutes ses formes, l’apnée, la plongée et l’ancrage.

C’est dans ce contexte et afin de veiller au respect de la réglementation en vigueur que la patrouille maritime municipale est présente en mer et à terre régulièrement toutes les semaines pendant toute l’année et quotidiennement pendant la période estivale.
Ainsi le nombre d’infractions relevées sur la zone des récifs du Prado a été divisé par 2.

Les missions de la PMM

  • l’information et la sensibilisation aux problématiques environnementales et au respect de la réglementation sur le site des récifs artificiels du Prado,
  • le suivi de la fréquentation autour et dans la concession des récifs du Prado,
  • l’information et la sensibilisation aux comportements respectueux de l’environnement marin autour du Frioul, et la surveillance du respect du balisage réglementaire au niveau des zones de mouillages réglementées (ZRUB et ZIM),
  • le suivi de la fréquentation plaisancière autour du Frioul,
  • le suivi de la fréquentation sur les mouillages fixes à destination de la plongée autour du Frioul,
  • sur le territoire terrestre du Frioul en cogestion avec le Parc National des Calanques : la sensibilisation au respect de l’environnement terrestre et marin, la participations aux actions d’entretien des sentiers et plages, la participation aux suivis scientifiques naturalistes et suivis de fréquentation.