Social Social

COVID-19 : réouverture de la cuisine centrale Sodexo en faveur des plus démunis

Mis à jour le lundi 18 mai  2020 à 9h35

 

Dans la continuité des actions de solidarité déjà engagées par la Ville de Marseille, Jean-Claude Gaudin avait demandé à la société Sodexo, délégataire de la collectivité pour la restauration scolaire, la réouverture au plus tôt de la cuisine centrale. 

Depuis près d’un mois,  la cuisine centrale de Sodexo produit quotidiennement 5 000 repas supplémentaires - soit 35 000 repas par semaine - à destination des personnes en situation de grande précarité (familles, étudiants, personnes âgées isolées, etc.)


Les services municipaux travaillent activement avec leur délégataire à l’identification des associations garantissant les conditions indispensables de distribution (capacité logistique et respect de la chaîne du froid). 

Ces repas, proposés par la Ville de Marseille et préparés par Sodexo, sont composés d’une entrée, d’un plat, d’un laitage, d’un dessert et de pain. D’un apport nutritionnel adapté aux adultes, ils sont livrés froids afin d’être réchauffés à domicile. 

Comme il s’y était engagé la semaine dernière lors du premier Comité d’action face à l’urgence, le maire de Marseille renforce ainsi la chaîne de distribution de repas en faveur des familles les plus démunies et des personnes dans le besoin.

Ce dispositif d’aide vient s’ajouter à la mise à disposition de plus de 60 000 repas et 1,6 tonne de pain de mie provenant du stock d’urgence des écoles et déjà repartis dans les restaurants sociaux de Marseille avec le soutien des associations agréées par l’État. 
Il  renforce également l’action du Samu Social qui distribue continuellement aux plus démunis, bouteilles d’eau, savons, kits d’hygiène et repas (entre 500 et 600 par jour depuis le 30 mars).

Le Comité Communal d'Action Social (CCAS) a également accentué (+30%) le portage des repas à domicile auprès des séniors les plus démunis.