Social Social

Confinement : les mesures d’urgence de la Mairie de Marseille au service de tous les Marseillais

Face à une nouvelle période de confinement mise en place par le gouvernement, la Mairie de Marseille se mobilise pleinement. Sa priorité, garantir la santé des Marseillais et limiter les conséquences sociales pour les plus fragiles.

 

Priorité aux écoles et à la solidarité

Au service des Marseillaises et des Marseillais, des premières dispositions ont été actées pour répondre aux urgences : les écoles, la solidarité, et le maintien des services municipaux.

Face à la décision de rendre obligatoire le port du masque aux enfants à partir de 6 ans, la Mairie a décidé d’acheter des masques enfants. En attendant, des stocks de masques adultes sont disponibles dans les écoles en cas de besoin.

Un dialogue permanent avec l’éducation nationale, les organisations syndicales et associations de parents d’élèves est en en place afin d'assurer le maintien des servcies à la population.


En réponse à la situation d’urgence sociale, la Ville de Marseille a décidé de renforcer les moyens pour répondre aux besoins des personnes les plus précaires et les plus isolées avec des renforts des effectifs du Samu Social et une mobilisation accrue des services du CCAS. Ces mesures prioritaires seront mises en place en mobilisant une partie du budget habituellement allouée à l’accueil et à l’organisation d’évènements annulés du fait de la crise sanitaire. Elles s’inscrivent aussi dans le temps afin d’anticiper de potentielles mesures sanitaires plus strictes.

 

Mobilisation de la Mairie et concertation avec les acteurs de la ville

Suite aux annonces du Gouvernement, la Maire, le Premier Adjoint et les adjoints concernés se réunissent quotidiennement en configuration de crise afin d'apporter des réponses concrètes  aux habitants, avec les équipes municipales et les acteurs de la ville. En parallèle, la Maire de Marseille et le Premier Adjoint réunissent les Maires de secteurs afin d’agir au plus près des Marseillaises et des Marseillais. Olivia Fortin, Pierre Huguet et Sophie Guérard ont aussi réuni les syndicats de la Ville afin d’engager un dialogue et une concertation pour garantir la continuité des services publics dans le respect des règles sanitaires. La Mairie de Marseille poursuivra sa mobilisation tout au long de la période de reconfinement, en lien avec les acteurs de la ville. Elle s’assurera que les institutions de l’État et des autres collectivités participent à cet effort indispensable de solidarité envers tous nos concitoyens.

 

Les principales mesures

Écoles : mise à disposition de masques et mobilisation des agents

Depuis le lundi 2 novembre, les enfants de Marseille sont accueillis dans les écoles et les crèches de la ville aux horaires habituels.

  • La Mairie de Marseille a décidé d’acheter des stocks de masques pour enfants (700 000 unités). En attendant, des masques adultes seront gratuitement mis à la disposition des écoliers de plus de 6 ans par la Mairie de Marseille en cas d’oubli.
  • Pour faire face aux obligations sanitaires, les écoles ont été approvisionnées en gels et savons.
  • Afin d’assurer au mieux le respect du protocole sanitaire et l’ouverture des écoles et crèches, la Ville de Marseille fait appel à des renforts d’agents municipaux d’autres services et à des prestataires extérieurs pour le service de ménage avec la mise en place d'agents dits "volants".
  • La Ville de Marseille met en place; dans les écoles, des dispositifs de tests rapides à destination de ses agents et des enseignants, avec l’appui du Bataillon des marins-pompiers (10 000 tests prévus au moins).
  • Par ailleurs, près de 60 écoles par semaine sont concernées par le renforcement de la présence des policiers municipaux (effectifs multipliés par 3) devant les établissements pour faire respecter les gestes barrières, la distanciation, le port du masque et renforcer la sécurité.

 

Solidarité 

En réponse à la situation d’urgence sociale, la Ville de Marseille a décidé de renforcer les moyens pour répondre aux besoins des personnes les plus précaires et les plus isolées avec :

  • le renforcement des dispositifs spécifiques à destination des personnes les plus précaires ;
  • le doublement des distributions alimentaires à destination des plus précaires ;
  • la création de places d’hébergement d’urgence pour les personnes sans-abri et les femmes victimes de violence ;
  • le renforcement des effectifs du Samu Social dans ses missions de maraudes et de distribution de kits d’hygiène aux personnes les plus démunies.
  • l'ouverture des douches 8h par jour pour les plus démunis