Santé Santé

Confinement "adapté" : les nouveautés essentielles pour la période de fin d'année

Dernière mise à jour : le 26 novembre 2020. Cette page est actualisée régulièrement, en fonction des informations publiées par le Gouvernement et des informations stabilisées des services. 
 

La phase de reconfinement national en vigueur depuis le vendredi 30 octobre va connaître des assouplissements progressifs pour la période de fin d'année, comme annoncé par le Président de la République.

 

L'essentiel des nouveautés à retenir pour la période de fin d'année

Phase 1 : à compter du samedi 28 novembre 2020

  • Sorties autorisées : les balades et l'activité physique individuelle (de plein air) seront désormais possibles dans un périmètre de 20 km autour du domicile et pour une durée de 3 heures maximum.
    Attention : l'attestation de sortie demeure obligatoire.
     
  • Reprise possible des activités extrascolaires en plein air.
     
  • Commerces et services à domicile dits "non-essentiels" pourront reprendre jusqu'à 21h maximum.
    Le protocole sanitaire sera renforcé avec 8 m² par client et, s'agissant des commerces de plus de 400 m², un comptage devra être mis en place pour faire respecter cette jauge.
    Les ouvertures dérogatoires le dimanche seront facilitées.


    Les agences immobilières peuvent reprendre leurs activités (dans le respect des gestes barrières).

    Pour les auto-écoles, les cours théoriques continuent à distance mais les cours pratiques peuvent reprendre (dans le respect des gestes barrières).

    Les bars et restaurants restent fermés au moins jusqu'au 20 janvier 2021.
     
  • Culture : les bibliothèques et les archives municipales ont la possibilité de rouvrir au public.
    Les modalités de cette réouverture sont actuellement à l'étude pour les établissements marseillais. Vous serez informés dès que nous en saurons plus.

    Commerces culturels : librairies, disquaires, galeries d'art, magasins d'instruments de musique... sont autorisés à rouvrir comme les autres commerces.
     
  • Cérémonies religieuses de nouveau autorisées dans la limite de 30 personnes présentes maximum dans un premier temps. Cette jauge pourra être assouplie, en cas d'évolution favorable de la situation sanitaire.
     

 

Phase 2 : à compter du mardi 15 décembre 2020

  • Fin du confinement proprement dit mais instauration d'un couvre-feu de 21h à 7h sur l'ensemble du territoire.
    À noter : ce couvre-feu sera levé
    (à titre dérogatoire) pour les jeudis 24 et 31 décembre mais les rassemblements extérieurs ne seront pas autorisés.
  • Par voie de conséquence, il redevient possible de se déplacer hors de son département, notamment pour retrouver ses proches pour les fêtes de fin d'année (la SNCF a l'autorisation de faire circuler à nouveau les trains).
    En dehors de ce motif ou de motifs professionnels ou impérieux, il est toutefois recommandé d'éviter au maximum ce type de déplacements.
     
  • Activités extrascolaires autorisées également en intérieur..
     
  • Culture : réouverture possible des musées, théâtres, salles de cinéma, salles de spectacle (dans le respect d'un protocole sanitaire strict).
    Attention : cet assouplissement est soumis à l'évolution de la situation sanitaire : le Gouvernement ne  devrait l'autoriser qu'à condition que le nombre de patients en réanimation soit inférieur à 2300 et que le nombre de nouvelles contaminations ne dépasse pas les 5000 par jour.
  • Réouverture possible des conservatoires et écoles de musique qui pourront à nouveau dispenser leurs cours (à l'exception des cours de chant).
  • Stations de ski : elles pourront ouvrir pour les fêtes de fin d'année mais les remontées mécaniques resteront à l'arrêt (au moins jusqu'à un nouveau point de situation qui sera fait en janvier).
     

Et au-delà de la fin de l'année ?

Cette période demeure encore incertaine quant aux mesures d'assouplissement qui pourront être prises. 
Elles sont donc à mettre au conditionnel pour le moment :

  • à partir du 20 janvier 2021 : réouverture envisagée des bars, restaurants et salles de sport à condition que l'évolution de la situation sanitaire soit favorable ;
  • courant février : retour possible en présentiel pour les cours dans l'enseignement supérieur si la situation sanitaire le permet.

 

 

Les questions que vous vous posez

La phase de confinement actuelle va se poursuivre au moins jusqu'au 14 décembre 2020 inclus.
Comme lors du premier confinement, il est possible de quitter le domicile - pour un temps limité - et à condition de se munir d'une attestation et pour des raisons bien précises.
 

Combien de temps suis-je autorisé à sortir ?

  • Jusqu'au vendredi 27 novembre inclus : les attestations de sorties sont valables  pour une heure et doivent se faire dans un rayon de 1 km autour du domicile (en dehors de certains motifs, comme le motif professionnel par exemple).
     
  • À compter du samedi 28 novembre et jusqu'au 14 décembre inclus  : les règles sont assouplies ; la durée des sorties est portée à 3h maximum, et on peut se déplacer dans un rayon de 20 km maximum autour de son domicile, essentiellement pour les promenades et activités sportives individuelles de plein air.
     
  • À compter du mardi 15 décembre 2020 : si l'évolution de l'épidémie reste favorable, il sera mis fin à la période de confinement. Un couvre-feu de 21h à 7h sera alors mis en place jusqu'à la fin de l'année.
    À noter : ce couvre-feu sera levé pour les jeudis 24 et 31 décembre (à titre dérogatoire) mais les rassemblements extérieurs ne seront pas autorisés.
     
  • Toujours à compter du mardi 15 décembre et par voie de conséquence, il redeviendra alors possible de se déplacer hors de son département, notamment pour retrouver ses proches pour les fêtes de fin d'année (la SNCF a l'autorisation de faire circuler à nouveau les trains). En dehors de ce motif ou de motifs professionnels ou impérieux, il est toutefois recommandé d'éviter au maximum ce type de déplacements susceptibles de faire circuler le virus.



Les trois types d'attestation possibles pour vos sorties

  • L'attestation de sortie du domicile pour :
    faire des courses alimentaires ;
    - prendre l'air, se rendre au bureau de tabac, chez le marchand de journaux ou promener son animal de compagnie ;
    - retirer une commande dans un commerce ou un relais colis
    - faire du sport, seul, à moins d'un kilomètre de chez soi ;
    - se rendre à un rendez-vous médical ou à la pharmacie ;
    - se rendre dans un service public (Poste, sécurité sociale, centre des impôts, Pôle Emploi, convocation judiciaire...)
    - se déplacer pour assistance à un proche en situation de dépendance, vulnérable ou précaire, garde d'enfants ;
    - se déplacer avec des personnes en situation de handicap ;
    - participer à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative.
     
  • L'attestation pour les déplacements professionnels entre le domicile et le travail. En cas de contrôle, il faut impérativement la présenter accompagnée d'un justificatif fourni par votre employeur (il s'agit d'un justificatif permanent pour toute la durée du confinement).
    Deux attestations permanentes sont prévues : l'une signée par l'employeur pour les déplacements domicile-travail ; l'autre signée par un établissement scolaire pour les déplacements domicile-école. Les contrevenants s'exposeront à des sanctions.
    Il sera également possible de se rendre à une formation professionnelle, un examen ou un concours déjà programmés (muni de votre convocation).
     
  • L'attestation dédiée aux trajets scolaires que les parents doivent remplir pour aller chercher leurs enfants devant l'école, le collège ou le lycée.

Ces attestations dérogatoires peuvent être imprimées, téléchargeables sur smartphone ou rédigées sur papier libre.

Elles sont disponibles sur le site du Ministère de l'Intérieur ainsi que sur l'application mobile "TousAntiCovid"
La date et l’heure de début de sortie doivent obligatoirement être mentionnées sur l’attestation. En complément de cette attestation, il est demandé de se munir d’un titre d’identité.

Contrairement à la première phase de confinement, créches, écoles, collèges et lycées continuent à accueillir les élèves avec maintien des services de restauration scolaire.
Cependant, le protocole sanitaire est renforcé avec, notamment, le port du masque obligatoire dès l'âge de 6 ans (du CP à la Terminale). 
 

La Mairie mobilisée pour ses écoles

Depuis le lundi 2 novembre, les enfants de Marseille sont accueillis dans les écoles et les crèches de la ville aux horaires habituels.

  • Pour les enfants qui se présenteraient sans masques, la Ville de Marseille a fourni aux écoles un stock nécessaire.
    Mais pour aller plus loin, la Ville de Marseille a décidé de prendre à sa charge l'achat des masques dans le cadre de l'obligation faite aux enfants (dès l'âge de 6 ans) de le porter. Ainsi 700 000 masques sont actuellement en commande.
  • Pour faire face aux obligations sanitaires, les écoles ont été approvisionnées en gels et savons.
  • Pour appliquer dans toutes les écoles ce protocole sanitaire, la Ville de Marseille fait appel à des renforts d’agents municipaux d'autres services et à des prestataires de service d'entretien.
  • Pour assurer l’ouverture des écoles, la Ville de Marseille met en place des dispositifs de test rapide, dans les écoles, à destination de ses agents et des enseignants, avec l’appui du Bataillon des marins-pompiers.
  • En savoir plus

Les contraintes pour les trajets domicile / établissement scolaire

  • Les élèves mineurs doivent demander une attestation de déplacement permanente à leur établissement scolaire
  • Les parents qui accompagnent leurs enfants ou vont les récupérer sur le lieu de scolarité devront se munir, à chaque trajet, d'une attestion pour justifier leur déplacement. Cette attestation peut être imprimée, téléchargeable sur smartphone ou rédigée sur papier libre. Elle est valable une heure.
    La date et l’heure de début de sortie doivent obligatoirement être mentionnées sur l’attestation. En complément de cette attestation, il est demandé de se munir d’un titre d’identité. L'attestation est disponible sur le site du Ministère de l'Intérieur et ainsi que sur l'application mobile "TousAntiCovid"  


À noter également

  • À compter du samedi 28 novembre : reprise possible des activités extrascolaires en plein air.

  • À compter du mardi 15 décembre :  reprise possible des activités extrascolaires en intérieur

 

Enseignement supérieur

Les universités et autres établissements d'enseignement supérieur doivent assurer leurs cours à distance jusqu'à nouvel ordre.
Aux alentours du 20 janvier 2020,
le gouvernement fera un point sur l'évolution de l'épidémie. En cas de situation favorable, le retour en cours présentiels pourrait se faire courant février.

Oui, pour les personnes qui se déplacent pour des motifs professionnels (professions tenues de travailler en présentiel) et pour les personnes qui se déplacent pour un motif autorisé.

Le port du masque reste obligatoire sur l'ensemble du réseau RTM. Des contrôles et verbalisations sont prévus. 
Tous les détails sur le dispositif dans les transports en commun pendant le confinement sur le site web de la RTM ou l'appli mobile.

Les taxis et les voitures de transport avec chauffeur (VTC) peuvent continuer à proposer leurs services. 

  • Jusqu'au 14 décembre 2020 inclus : ces déplacements sont interdits (sauf motif valable).
     
  • À compter du mardi 15 décembre 2020 : si l'évolution de l'épidémie reste favorable, il sera mis fin à la période de confinement. Un couvre-feu de 21h à 7h sera alors mis en place jusqu'à la fin de l'année.
    Par voie de conséquence, il redeviendra alors possible de se déplacer hors de son département, notamment pour retrouver ses proches pour les fêtes de fin d'année (la SNCF a l'autorisation de faire circuler à nouveau les trains). 
    En dehors de ce motif ou de motifs professionnels ou impérieux, il est toutefois recommandé d'éviter au maximum ce type de déplacements susceptibles de faire circuler le virus.

À noter :

D'une façon générale, les commerces qui ne sont pas considérés de première nécessité sont fermés jusqu'au vendredi 27 novembre 2020 inclus.


À compter du samedi 28 novembre 2020

  • Les commerces et services à domicile dits "non-essentiels" pourront reprendre jusqu'à 21h maximum. 
    - Le protocole sanitaire sera renforcé avec 8 m² par client et, s'agissant des commerces de plus de 400 m², un comptage pour faire respecter cette jauge devra être mis en place.
    - Les ouvertures dérogatoires le dimanche seront facilitées.
    - Le "click & collect" (je commande en ligne puis je retire en boutique) est toujours encouragé quand il est possible.

     
  • Ainsi, par exemple, pourront rouvrir : les salons de coiffure et instituts de beauté, les fleuristes, les boutiques d'habillement et magasins de chaussures, les commerces culturels (librairies, disquaires, galeries d'art, magasins d'instruments de musique...), les agences immobilières, etc.
     
  • Les bars et restaurants ne peuvent toujours pas accueillir le public jusqu'au 20 janvier 2021 au moins. Les professionnels de la restauration gardent cependant la faculté de pratiquer la vente à emporter ou la livraison à domicile.
     
  • Les parcs d'attraction restent fermés au moins jusqu'à fin 2020, de même que les centres de vacances et les colonies de vacances.
     
  • Pour les auto-écoles, les cours théoriques continuent à distance mais les cours pratiques peuvent reprendre (dans le respect des gestes barrières).

 

Pour mémoire : la liste des commerces et services autorisés à ouvrir lors de la phase de confinement

  • les guichets d'accueil des services publics d'une façon générale ;
  • les agences d'intérim ;
  • les crèches, établissements scolaires et périscolaires (voir plus haut) ;
  • les banques et compagnies d'assurance ;
  • toutes les structures de santé (cabinets médicaux, cabinets dentaires, kinésithérapeutes, laboratoires d'analyses, etc) ;
  • les pharmacies et les opticiens ;
  • les commerces alimentaires (hyper et supermarchés, superettes, épiceries, boulangeries, boucheries, poissoneries, surgelés, primeurs...) et les marchés alimentaires (sauf décision contraire du Préfet) ; 
  • les bureaux de tabac et distribution de la presse ;
  • les stations-services et les magasins de moto ou de vélo ;
  • les pompes funèbres ;
  • les garages et autres lieux de réparation et entretien automobile (seuls les ateliers mécaniques sont ouverts. Ilest également possible de réceptionner un véhicule neuf commandé avant le confinement) ;
  • les animaleries ;
  • les blanchisseries ;
  • les hôtels (mais pas leurs restaurants) et campings ;
  • les lieux de vente et réparation de matériel informatique ;
  • les enseignes de bricolage pour les professionnels comme pour les particuliers ;
  • les quincailleries ;
  • les jardineries...


Plusieurs secteurs économiques peuvent poursuivre leurs activités lors de la phase de confinement comme le secteur du bâtiment, le secteur agricole, les usines, etc.

Les associations caritatives peuvent continuer à assurer des distributions de produits alimentaires, même lors de la phase de confinement.

Oui. Les proches des personnes âgées qui se trouvent en Ehpad et dans des maisons de retraite peuvent leur rendre visite dans le respect des règles sanitaires. La mesure est ainsi assouplie par rapport au printemps, où de telles visites étaient strictement interdites.

Attention cependant : en cas de signalement Covid dans l'établissement, la direction peut prendre la décision de réduire ou d'interdire les visites durant le temps nécessaire.

Vous pouvez utliser votre temps de sortie autorisé pour faire votre jogging ou du vélo par exemple ou une autre activité physique, à condition de :

  • rester dans un rayon de un km autour de votre domicile (jusqu'au vendredi 27 novembre 2020) et dans un rayon de 30 km (à compter du samedi 28 novembre 2020).
  • pratiquer pendant une heure maximum (jusqu'au vendredi 27 novembre 2020) et trois heures maximum (à compter du samedi 28 novembre 2020).
  • pratiquer seul.

La pratique sportive n'est plus possible dans les endroits confinés tels que les gymnases, les salles de danse, les salles de sport... et au moins jusqu'au 20 janvier 2021, date à laquelle la situation sanitaire sera rééxaminée.

Cas particulier des piscines

Les piscines sont fermées au public mais peuvent accueillir, sur justificatif, les personnes en situation de handicap ou les personnes possédant une prescription médicale.

Par ailleurs, toutes les animations piscines sont suspendues jusqu'à nouvel ordre.

Le programme "Sport santé séniors" est également suspendu.

 

Dans les parcs et jardins

Les parcs et jardins de la Ville de Marseille restent ouverts  - aux horaires habituels - durant la période de confinement. 
Vous pouvez donc vous y rendre pour vous aérer, marcher ou courir durant vos sorties autorisées (mais toujours en respectant les limites de temps et de distance autorisées).

À noter :  

  • Les regroupements sont interdits sauf si vous vous promenez en couple ou en famille.
  • Les visites guidées du jardin botanique suspendues jusqu'au 1er décembre 2020 inclus au moins.

Les lieux de culte restent ouverts pour les cérémonies funéraires dans la limite de 30 personnes et pour les mariages avec un maximum de six personnes jusu'au vendredi 27 novembre inclus.

À compter du samedi 28 novembre, les autres cérémonies religieuses seront de nouveau autorisées dans la limite de 30 personnes 
présentes maximum dans un premier temps. Cette jauge pourra être assouplie, en cas d'évolution favorable de la situation sanitaire.
 

Oui. D'une façon générale, les examens et concours déjà programmés sont maintenus et vous pourrez donc vous y rendre munis de votre convocation et d'une attestion de déplacement.
Attention : les cours d'auto écoles  ne sont plus possibles jusqu'au vendredi 27 novembre inclus.

À compter du samedi 28 novembre : les cours théoriques peuvent continuer mais à distance et les cours pratiques peuvent reprendre (dans le respect des gestes barrières).

Votre formateur vous indiquera quand de nouvelles dates d'examen pourront être fixées.

Dans la mesure du possible, il est préférable de repousser son déménagement à plus tard. Cependant, les déménagements seront autorisés sur justificatif.

Quelle situation dans le secteur culturel ?

​Fermés jusqu'au 14 décembre 2020 inclus, ces établissements ont la possibilité de rouvrir au public à compter du mardi 15 décembre 2020.

À noter

  • Cet assouplissement est soumis à l'évolution de la situation sanitaire : le Gouvernement ne devrait l'autoriser qu'à condition que le nombre de patients en réanimation soit inférieur à 2300 et que le nombre de nouvelles contaminations ne dépasse pas les 5000 par jour.
  • En cas de réouverture un protocole sanitaire strict devra être appliqué avec notamment : port du masque obligatoire durant toute la représentation et distanciation physique par groupes de 6 maximum
  • Les représentations ne pourront se tenir au delà de 21h, heure de début du couvre feu, instauré à partir du 15 décembre 2020. Le public aura alors une tolérance pour rentrer chez lui immédiatement après la fin de la représentation, à condition de pouvoir fournir le ticket du spectacle comme justificatif lors d'un éventuel contrôle.

Réouverture possible également pour les conservatoires et écoles de musique qui pourront à nouveau dispenser leurs cours à partir du mardi 15 décembre (à l'exception des cours de chant).

Situation jusqu'au vendredi 27 novembre 2020 inclus

Bien que fermées pendant la phase de confinement, les bibliothèques ont mis en place - à compter du mardi 3 novembre - un système de "Drive". Ainsi, les usagers peuvent commander les documents en ligne puis viennent les retirer à l'entrée de la bibliothèque (sans possibilité d'accéder aux rayons de l'établissement).

Les automates de retour sont restés actifs pour déposer vos documents sur les sites suivants 

  • Bibliothèque de l'Alcazar : 24h/24
  • Bibliothèque de La Grognarde : 24 h/24
  • Bibliothèque de Castellane : le lundi de 13h à 17 h,  du mardi au vendredi de 9h-17h

À noter également

  • Aucune pénalité de retard n'est appliquée actuellement ;
  • Prolongation jusqu’au 2 janvier 2021 des documents actuellement empruntés ;
  • Prolongation de la carte d’abonnement jusqu’au 2 janvier 2021.
     
  • Programmation culturelle : les animations, conférences rencontres prévues sont annulées. Cependant, certaines seront filmées, hors présence du public, puis rediffusées sur la future chaîne You Tube des bibliothèques.
     
  • Les ressources numériques : retrouver l’ensemble de nos ressources numériques sur le site des bibliothèques bibliotheques.marseille.fr, les réseaux sociaux dédiés FacebookTwitterInstagram et prochainement sur la chaîne You Tube des bibliothèques

 

Situation à compter du samedi 28 novembre 2020

Les bibliothèques municipales ont la possibilité de rouvrir au public.
Les modalités de cette réouverture sont actuellement à l'étude pour les établissements marseillais. Vous serez informés dès que nous en saurons plus.

En raison de l'urgence sanitaire et des mesures de confinement en cours, les Archives municipales sont fermées aux publics à compter du vendredi 30 novembre 2020 et jusqu'au vendredi 27 novembre 2020 au moins.

  • Les recherches d’urbanisme (autorisations, permis de construire, …) et d’état civil (actes à partir de 1904 et jusqu’en 1940) sont assurées par correspondance.
  • Les recherches universitaires et historiques sont traitées au cas pas cas. Dans la mesure du possible et en fonction du degré de précision du sujet et des ressources notamment, nous faciliterons le travail des chercheurs en procédant à leur place à des recherches.
  • Pour toutes demandes, un courriel devra être envoyé à dgac-archives@marseille.fr
  • La permanence téléphonique est assurée aux horaires habituels (8h45-17h).
     

Situation à compter du samedi 28 novembre 2020

Les archives municipales ont la possibilité de rouvrir au public.
Les modalités de cette réouverture sont actuellement à l'étude pour les établissements marseillais. Vous serez informés dès que nous en saurons plus.

La Ville de Marseille se mobilise et met - gratuitement - à disposition du public,  de nombreux contenus en ligne afin que chacune et chacun puisse bénéficier d’un accès à la culture, facteur d’émancipation et d’éveil.

Enfin, comme lors du premier confinement, des visites virtuelles et des contenus culturels en ligne sont très souvent proposés par de nombreux sites. Le site "Culture chez vous" en recense un très grand nombre.

 

Accès et démarches dans les services et équipements publics marseillais pendant le confinement

 "Allô Mairie Marseille" reste plus que jamais à votre service pour vous accompagner et vous renseigner dans vos démarches ou vos questions liées au confinement ou toute autre question.

Rappel : l'appel est  gratuit  au 30 13 - du lundi au vendredi de 8h à 18h30 et le samedi de 7h30 à 17h30.

Par ailleurs, le standard Mairie  - 04 91 55 11 11  fonctionne désormais 24H/24 et 7J/7.

 

Les bureaux municipaux de proximité (BMdP)  fonctionnent normalement, aux horaires habituels

Il en est, en principe, de même, pour les services de l'Etat civil des mairies de secteur

Les célébrations de mariages et les enregistrements de PACS sont possibles en mairie dans le respect des protocoles sanitaires mis en place.

La limitation des rassemblements à plus de six personnes s’applique à ces cérémonies.

Rappel : un mariage ne peut intervenir que dix jours après la publication des bans, affichés publiquement, et moins d’un an plus tard. 

À savoir :

  • Dans le cas où un mariage ou un pacs a été reporté à cause du confinement, mais où le dossier avait déjà été déposé, il ne sera pas nécessaire de déposer un nouveau dossier. En effet, la validité des pièces est appréciée au jour du dépôt du dossier. 
  • Toutefois, si l’état civil d’un des futurs mariés ou pacsés a changé entre-temps, celui-ci doit en aviser l’officier de l’état civil chargé de célébrer le mariage ou d’enregistrer le PACS en produisant une nouvelle copie de la pièce d’état civil mise à jour. 
  • Il n’existe qu’une situation dans laquelle un nouveau dossier de mariage doit être constitué. Si le report du mariage, en raison du confinement, a conduit à dépasser le délai d’un an après publication des bans. Dans ce cas, les effets de la publication des bans n’étant pas prorogés, le mariage ne peut être célébré qu’après dépôt de pièces actualisées et une nouvelle publication des bans

Oui. Dans l'ensemble des mairies de secteur, l'accueil est assuré ainsi que le service de l'état civil.

Depuis le 6 novembre 2020, il est à nouveau possible d'accéder aux cimetières de Marseille pour se rendre sur la tombe de ses proches.

  • Pour le public, seul l'accès aux piétons est autorisé en raison de la situation "plan vigipirate renforcée".
  • Les véhicules du public sont autorisés à accéder à l’intérieur des cimetières uniquement pour suivre un convoi avec une jauge de 30 personnes maximum.
  • Les entreprises liées aux activités du funéraire sont autorisées à pénétrer dans les cimetières si elles sont munies d'une autorisation en cours de validité.

Toutes ces dispositions sont valables sur l'ensemble des cimetières gardiennés.

Pour les cimetières non gardiennés, seul l'accès piéton est autorisé pour le public.
Pour les convois et les entreprises, entrée possible des véhicules sur rendez-vous.


Numéros et infos utiles

Service des concessions juridiques / 04 91 14 67 00

  • Le service des concessions accueille le public - de 8h30 à 12h  et de 13h15 à 16h45 - avec une permanence le samedi, de 9h à 12h (uniquement dans le cadre des acquisitions de concessions pour décès).
  • Réception 1 personne par box en respectant la distance de sécurité

Service des conseillers funéraires / 04 91 55 35 35

  • Le service des conseillers funéraires accueille les familles dans le cadre de l’organisation des obsèques de 8h30 à 17h.
  • ​Les permanences du week-end sont maintenues.

Service réglementation / 04 91 14 67 42 - 04 91 14 67 44 - 04 91 14 67 45

  • Le service de la réglementation accueille les entreprises de Pompes Funèbres - de 8h30 à 12h et de 12h45  à 17h - avec une permanence, le samedi, pour les autorisations d’inhumations.
  • Simplification des démarches pour la crémation avec délivrance uniquement de l’autorisation de crémation.
  • Démarches téléphoniques des actes de notoriété et opposition auprès du service des concessions de 8h30 à 12h  et de 13h15 à 16h45.
  • En cas d’impossibilité des mairies de secteur, signature de l’autorisation de la fermeture des cercueils.
  • La permanence du samedi est maintenue avec prise en charge uniquement des départs de corps pour le lundi matin, les inhumations urgentes.

Service accueil funérarium / 04 91 14 67 01

  • Le Funérarium accueille le public - de 8h à 18h - par l’entrée principale du cimetière uniquement  le jour et l'heure des obsèques (5 personnes maximum en salon).
    Les cérémonies peuvent à nouveau être célébrées dans la chapelle.
    Se renseigner auprès du funérarium pour connaître les capacités d’accueil maximum.
  • Plus d'infos sur les pompes funèbres municipales

L’accueil du public se fait à nouveau aux horaires habituels  - 8h30 à 12h25 et 13h10 à 17h - Direction des Élections – 33 rue Jean-François Leca – 13002 Marseille.

Oui ils vous accueillent aux horaires habituels.

À noter :

  • Le Plan Local d'Urbanisme intercommunal est consultable sur le géoportail de l'urbanisme : geoportail-urbanisme.gouv.fr    
  • Le public peut accéder aux renseignements concernant son terrain, soit avec son adresse, soit avec le numéro de parcelle.
  • Concernant le dépôt des autorisations de construire, depuis le 13 mai, il est à nouveau possible de les déposer contre récépissé à l'accueil de la direction de l'Urbanisme - 40, rue Fauchier (2e) - Du lundi au vendredi de 9h à 11h45 et de 13h30 à 15h30. Les demandes d'autorisation peuvent également être adressées par courrier.
  • Plus d'infos

Les équipes du service de l'Urbanisme restent à votre disposition par mail afin de répondre à vos questions : urbanisme@marseille.fr

Le centre municipal de vaccination reçoit le public uniquement sur rendez-vous.
Il sera ouvert les mardi 3, mercredi 4 et jeudi 5 novembre 2020 puis fermé la semaine suivante (du 9 au 13 novembre 2020).

Pour les autres semaines de novembre, plus d'infos prochainement.

Liens utiles