International International

Marseille et Kobe (Japon), 55 ans d’amitié fidèle et confirmée

Le Japon a été mis à l’honneur à Marseille en 2016. En effet, cette année, la cité phocéenne célèbre avec Kobe (prononcez "Kobé") l’un de ses plus anciens jumelages (55 ans).

La venue du maire de Kobe, Kiso Hisamoto, pour sa première visite à Marseille, à la tête d’une importante délégation japonaise, composée de représentants de la municipalité et d’entreprises japonaises, a marqué la reconnaissance de cette longue et forte amitié.
La Fête de l’automne a permis aux Marseillais - le temps d’un week-end début octobre - de découvrir la culture japonaise, dans le jardin botanique du parc Borély, à travers une multitude d’animations pour petits et grands.
Près de 10 000 visiteurs se sont pressés lors de cette 5e édition de la Fête de l’automne ("Aki Matsuri" en japonais).

A cette occasion, Jean-Claude Gaudin et Kiso Hisamoto, son homologue de Kobe, ont planté, dans le Jardin botanique de Borély, un cerisier, arbre emblématique du Japon dont la fleur symbolise la réussite, la chance et désormais l’amitié qui unit les deux villes depuis 55 ans.

Désormais, c’est au tour de Marseille de partir au Japon afin de soutenir ce rapprochement entre nos deux villes. Une délégation de la ville de Marseille est partie, en ce mois de décembre, avec la mission économique vers Kobe et Osaka, du 4 au 10 décembre.
Les entreprises marseillaises ont ainsi l’opportunité de découvrir le marché japonais des affaires, d’organiser des rendez-vous ciblés avec des entreprises japonaises et de participer au Grand Forum de l’innovation qui clôture l’année de l’innovation France-Japon.

La promotion du développement économique de nos territoires est désormais un axe majeur de coopération. Pour cela, les liens privilégiés avec notre ville jumelée Kobe offrent une porte d’entrée de proximité avec le Japon.

Une cérémonie d’anniversaire avec la plantation d’un olivier dans le parc attenant à l’hôtel de ville de Kobe se tient le 8 décembre, pour symboliser ses liens d’amitié entre les deux cités.


Kobe

Kobe possède le plus grand Pôle d'innovation biomédicale (le KBIC) du Japon, une plate-forme de premier plan destinée à servir de pont entre les recherches fondamentales et les applications cliniques, en vue d'une utilisation industrielle. Plus de 7 000 salariés hautement qualifiés travaillent en recherche et développement sur la médecine régénérative, la thérapie cellulaire, les maladies de la rétine.
Le port de Kobe est le deuxième port de commerce du Japon. C'est également un lieu de promenade très prisé avec son parc Meriken, ses croisières sur la baie et la Port Tower qui, du haut de ses 108 mètres, offre une belle vue panoramique sur la ville.
 

L'historique du jumelage Marseille Kobe

  • Juillet  1961 : début du jumelage Marseille Kobe. L’accord porte principalement sur les espaces verts et l’aménagement urbain, l’environnement, la culture, et les nouvelles technologies de l'information et de la communication.
  • Octobre 2008 : pose de la première pierre du jardin japonais de la ville de Marseille.
  •  Mai 2010 : visite officielle de la ville de Marseille à Kobe pour une intervention aux 2e assises de la coopération franco-japonaise de Kanasawa.
  • Septembre 2011 : 50e anniversaire du jumelage entre Marseille et Kobe : cérémonies et événements au parc Borély et au parc du XXVIe centenaire, et inauguration officielle du jardin japonais de Marseille.
  • Août 2012 : participation aux 3e assises de la coopération franco-japonaise, avec l'intervention de José Allegrini, adjoint au maire en charge du Bataillon de marins-pompiers de la Protection civile et de la Gestion des risques.
  • Juin 2013 : participation de la ville de Marseille à une mission, organisée par le ministère des Affaires étrangères, pour redynamiser les actions de la France au Japon.
  • Juin 2015 : accueil de Son Excellence Thierry DANA, ambassadeur de France au Japon.
  • Décembre 2015 : mission technique à Kobe et Osaka en vue d'une mission économique.
  • Décembre 2016 : participation de la ville de Marseille à la clôture de "l'année de l'innovation France-Japon", à Osaka.

En projet  : la création d'un festival de cinéma japonais à Marseille pour 2017, le jumelage entre le lycée hôtelier de Marseille et un lycée japonais, le jumelage entre les musées de la mode de Kobe et Marseille et l'organisation d'une "fashion week" à l'instar de Kobe, le concours de Marseille pour l'obtention du label Unesco de "ville créative", en s’appuyant sur l’expertise de Kobe déjà labellisée.