Education Education

Inscrivez-vous à la 2e édition des Rencontres de l’Éducation populaire !

 

Dans une période où les crises du monde entraînent l’aggravation des inégalités sociales et favorisent l’individualisme et le repli sur soi, aller à la rencontre les uns des autres apparaît essentiel pour s’unir et construire un avenir commun.

Face à cet enjeu, l’éducation populaire s'appuie sur des pratiques artistiques qui constituent de véritables vecteurs d’émancipation individuelle et collective.

C’est pourquoi, la Ville de Marseille vous invite à participer, jeudi 8 décembre, à la deuxième édition des Rencontres de l’éducation populaire, autour du thème "Éducation populaire et pratiques artistiques, le pouvoir d'agir : un enjeu citoyen".
 

 

Une journée pour valoriser les initiatives existantes et développer des actions artistiques et citoyennes

Cette journée sera ouverte à l’ensemble des professionnels des champs social, éducatif, artistique, et plus largement à toute personne  souhaitant y participer.

De 9h30 à 15h30, des ateliers thématiques – animés selon une méthode d’éducation populaire – permettront aux personnes présentes d'échanger, autour de leurs pratiques, de leurs enjeux, de leurs difficultés, de leurs désirs, pour aboutir à des pistes de travail qui seront ensuite partagées et mises en débat lors d’une restitution en soirée.

À partir de 16h, deux tables rondes complètent la journée.

 

Au Théâtre de l'Oeuvre : les ateliers

  • 9h30 : Accueil - Introduction de la journée 
  • 10h30-12h30 : atelier → "Accompagner l'enfant dans son rôle de citoyen"
  • 10h30 – 11h30 : atelier → "Projet de territoire, lieu de vie"
     
  • 11h-12h30 : atelier → "La rencontre du public avec une œuvre : quels freins ? Quels leviers ? Quels besoins ?"
     
  • 12h30 - 14h : pause
     
  • 14h : Présentation du programme “Jeunes des 2 rives”
     
  • 14h30-15h30 : atelier → "La création, un outil d'émancipation individuelle et collective"
  • 14h30-15h30 : atelier → "Se réapproprier l’espace public"
  • 14h30-15h30 : atelier →"Se saisir des outils numériques et des médias"
     

 

À la Criée : deux tables rondes
 

  • à 16h : les droits culturels, de l’intention à la pratique


    Intervenants :

    → Jean-Marc Coppola, Adjoint à la culture Ville de Marseille

    → Marlène Perraud, Directrice de la Fédération Régionale des MJC Méditerranée

    → Danielle Galus, Directrice du Centre Social Saint-Gabriel

    → Guillaume Libsig, Adjoint au Maire de Strasbourg en charge de la vie associative, de l’animation urbaine et de la jeunesse

    → Martine Vasselin, Docteur en Histoire de l’Art

     

  • à 18h : la pratique artistique, un pas vers la citoyenneté de tous et toutes.


    Intervenants :

    → Marie Batoux, Adjointe à l’Éducation populaire Ville de Marseille

    → Robin Renucci, Directeur La Criée

    → Philippe Meirieu, sociologue de l’éducation

    → Loïc Chevrant-Breton, auteur de l’ouvrage "Ingénieurs Arts et Banlieues" 

    → Tarik Touahria, Président de la Fédération des Centres Sociaux

    → Emilie Robert, Directrice du Théâtre Massalia

 

L’éducation populaire ou comment contribuer à l’émancipation des individus pour transformer la société 

Le concept d’éducation populaire prend sa source à la fin du XIXe  siècle dans une société française encore farouchement inégalitaire malgré le socle des principes hérités de la Révolution française.
On peut le définir comme une démarche éducative visant à contribuer à l’émancipation des individus et à leur autonomie pour transformer la société.

Les révolutions de 1830, 1848 et 1871 provoquent des tournants décisifs. Trois courants naissent, produisant chacun à leur façon, une forme d’éducation populaire : un courant laïc républicain, un courant chrétien social, et un courant ouvrier et révolutionnaire.
Tout au long du XXe siècle, la notion d’éducation populaire évolue, s’institutionnalise, revêt diverses colorations politiques.