Economie Economie

Soutien de la Ville de Marseille aux mondes économique et associatif impactés par la crise du COVID-19

Mis à jour le jeudi 23 avril à 10h


La Ville de Marseille oeuvre, en complémentarité avec la Métropôle Aix-Marseille Provence, le Conseil départemental des Boûches-du-Rhône, l'Office de tourisme et des congrès de Marseille ainsi que la Chambre de commerce et d'industrie, afin soutenir les acteurs des mondes économique et  associatif, subissant les conséquences du plan d’urgence sanitaire lié à l’épidémie de Covid-19. 


Les mesures prises par la Ville de Marseille à destination du monde économique

Dès la mise en place du plan d’urgence sanitaire, le maire de Marseille a ordonné un certain nombre de mesures pour accompagner les commerçants marseillais impactés par la crise.
Il a détaillé ces mesures, le 31 mars dernier, lors d’une allocution vidéo à l’adresse de tous les Marseillais


Dégrèvement de la taxe d’occupation de l’espace public

Les commerçants, les cafetiers et les restaurateurs qui ne peuvent exploiter leur terrasse n’auront pas à acquitter cette taxe pendant la période de fermture des commerces liée au confinement.
 


Dégrèvement des loyers et redevances perçus par la Ville

Pour les entreprises, commerces et associations contraints de fermer, les loyers et redevances - perçus par la Ville de Marseille - font l’objet d'un dégrèvement pour le mois d'avril 2020. 
Pour les entreprises, commerces et associations qui ne sont pas fermés mais durement touchés par cette crise, les loyers et redevances perçus par la Ville de Marseille sont suspendus pour le mois d'avril 2020. 

 

Dégrèvement de la taxe sur les enseignes et la publicité (TPLE)

Cette taxe ne sera pas prélevée pour la période de fermeture liée au confinement.
 

 

Réengagement des factures bloquées

Jean-Claude Gaudin a demandé également aux services financiers de réengager tout de suite le paiement des factures bloquées jusqu'ici par la paralysie du système informatique de la Ville de Marseille, victime récemment d’une cyberattaque massive.
En collaboration avec la Trésorerie publique, tout sera mis en œuvre pour accélérer le paiement de celles qui étaient en souffrance jusqu’alors.
 

 

Fonds de soutien pour les entreprises les plus affectées

Afin de soutenir l'économie locale, Jean-Claude Gaudin a confirmé la volonté de la Ville de Marseille d'abonder  - à hauteur de 2 millions d'euros - le fonds de soutien aux entreprises en grande difficulté -  Fonds Covid Résistance - initié par la Région Sud PACA et la Banque des territoires. Ce fonds peut venir en aide à tout type d'entreprise, de moins de 20 salariés, rencontrant des difficultés conjoncturelles liées à l'impact de la crise sanitaire en cours

A travers ce dispositif, la Ville de Marseille se veut particulièrement attentive au devenir des entreprises du territoire en proie aux conséquences du confinement.
L'ensemble des secteurs est touché : bâtiment et construction, commerce, évenementiel ou encore tourisme, l'un des domaines les plus impactés par cette crise alors même qu'il s'agit d'un des principaux vecteurs de retombées économiques pour la région (hôtellerie, restauration, évènements sportifs et culturels, congrès, croisières...).

 

Les mesures prises par la Ville de Marseille à destination des associations 

Pour  les associations - qui font la vitalité de notre ville tant au plan culturel que sportif ou social – le maire a donné consigne que les acomptes de subvention prévus leur soient versés dans les meilleurs délais et qu'elles soient accompagnées au cas par cas face à l'annulation de leurs évènements.
Les associations doivent se rapprocher de leur référent dans le service thématique pour en faire la demande.

Pour les associations qui ont été contraintes de fermer, les loyers et redevances - perçus par la Ville de Marseille - font l’objet d'un dégrèvement pour le mois d'avril 2020. 

Pour les associations qui ne sont pas fermées mais durement touchées par cette crise, les loyers et redevances perçus par la Ville de Marseille sont suspendus pour le mois d'avril 2020. 

 


Les mesures prises par la CCIAMP


Mise en place d’une cellule de continuité et de reprise économique 

relancepostcovid19@ccimp.com

Mandatée par la Préfecture des Bouches-du-Rhône, la CCI métropolitaine Aix-Marseille-Provence avait mis en oeuvre une cellule d'urgence Covid pour aider les entreprises impactées par la crise sanitaire et le confinement.
Désormais, cette cellule d'urgence devient Cellule de continuité et de reprise économique pour accompagner, faciliter, amplifier le redémarrage d’activité et préparer le rebond des entreprises du territoire.

Avec le déconfinement et le redémarrage des activités économiques, les entreprises font face à différentes problématiques. La cellule propose donc un accompagnement individualisé pour s’en sortir, reprendre son activité, préparer la relance et répondre aux interrogations spécifiques des entreprises sur les conditions de la reprise. La CCIAMP propose des solutions concrètes et un appui solidaire.

Des webinaires traitant de la reprise et de la relance seront par ailleurs organisés sur différentes thématiques : le management post-crise, la digitalisation, développer son business en phase de reprise, les contrats aidés, plan de redressement, plan de sauvegarde, la communication dans l’après crise, gestion de crise et des dettes etc.

 

Inscription des commerçants à la plateforme "Mon commerce, ma ville"

Cette cartographie  est proposée par la CCIAMP avec le soutien de la CCIPA, de la Chambre d’agriculture et de la CMA 13. Elle est destinée :

  •  à la population pour connaître les commerces et service de proximité  autorisés à ouvrir pendant le confinement
  •  aux commerçants, artisans, producteurs locaux pour se faire répertorier via un formulaire à remplir