Culture Culture

Crise sanitaire : la Culture se réinvente à Marseille

Comme dans d'autres domaines, la crise sanitaire en cours impose des contraintes et des ajustements successifs à l'ensemble des établissements et acteurs du secteur de la Culture. 

Il y a d'abord les plus pénalisés : les musées, les salles de spectacles, de théâtre, de cinéma qui restent finalement fermés jusqu'à nouvel ordre.
Mais vous allez le voir, l'Odéon ou l'Opéra, par exemple, ont su se réinventer. Confinés mais pas résignés.

Les festivals et rendez-vous annuels, tels les Rencontres d’Averroès ou la Biennale Internationale des Arts du Cirque, ont dû, eux aussi, revoir leurs formats. ​

Fort heureusement, les bibliothèques et les archives municipales ont pu rouvrir depuis le 28 novembre dernier
en respectant des protocoles sanitaires stricts.

Les différentes phases – confinement total ou partiel, couvre-feu..., – ont coupé de nombreux habitants d'un accès normal à la culture. 
Tous les opérateurs culturels du territoire, institutions municipales comme structures culturelles subventionnées, reportent et adaptent leurs programmations respectives, pour maintenir les liens professionnels et avec leurs publics par des propositions digitales sur le web et les réseaux sociaux. 

Ainsi, la Ville de Marseille s'est mobilisée pour mettre à disposition du public de nombreux contenus gratuitement afin que chacune et chacun puisse bénéficier d’un accès à la culture, facteur d’émancipation et d’éveil. On vous en dit plus ci-dessous.

 

#Culturecheznous : la culture à portée de clics !

Depuis le samedi 28 novembre 2020, les bibliothèques municipales sont à nouveau ouvertes au public.
Avec le couvre-feu à 19h, les bibliothèques ferment désormais à 18h (à l'exception de Bonneveine : 17h30).

À noter : les bibliothèques du Panier et des Cinq-Avenues sont fermées jusqu'à nouvel ordre et la bibliothèque du Merlan est en travaux jusqu'au 13 avril 2021.

 

Bibliothèquez en ligne !

Les bibliothèques municipales se mobilisent et vous offrent un accès 100% gratuit à l’ensemble de leur ressources numériques : livres numériques, presse régionale, nationale et internationale, formation en ligne... 

Et votre abonnement au réseau des bibliothèques de Marseille est aussi un véritable césame vers de nombreux services en ligne et notamment pour visionner gratuitement des films et des documentaires sur des services de vidéo à la demande habituellement payants.

En effet, vos bibliothèques ont souscrit des abonnements à ces services et peuvent les mettre à disposition de leurs abonnés.

 

Des films et des documentaires

Les yeux dans les docs

Visionnez jusqu'à 10 films documentaires par mois (films français et internationaux, films d'animation, courts métrage...). Le catalogue est régulièrement enrichi.

Découvrez la vidéo de présention et consultez le mode d'emploi
 

Médiathèque numérique d'Arte

Visionnez jusqu'à 4 programmes par mois à partir des catalogues d'Arte VOD et Univers Ciné.

 

 

Mais aussi de la musique

Des clips, des documentaires, des courts métrages, des concerts qui ont marqué l'histoire de la musique et de la vidéo, sélectionnés par DJthécaires des bibliothèques de Marseille. 

L'équipe du Département Musique de l'Alcazar-BMVR vous propose régulièrement une nouvelle playlist thématique à retrouver sur la page Facebook des bibliothèques.
​Et d'autres rendez-vous réguliers proposés par les DJthécaires – comme "Le top clip" ou encore "Dimanche musique" – toujours sur la page Facebook des bibliothèques.

Toujours pour les passionnés de musique, le site de la BMVR propose aussi des liens vers des bases de données musicales gratuites (vidéos de concert, documentaires, etc.) et des sites de références.

 

Et encore...

​​​​Depuis le 28 novembre, la salle de lecture des archives municipales est ouverte aux horaires habituels – le lundi de 13h à 16h45 et du mardi au vendredi de 8h45 à 16h45 – et sur rendez-vous seulement par mail dgac-archives@marseille.fr.

 

Des expositions virtuelles

Les archives municipales proposent plusieurs expositions virtuelles mettant en scène de magnifiques photos d’archives, du Marseille d’antan :

  • "À l’ombre des bastides" : les bastides à Marseille du 17e siècle à nos jours ; 
  • "Quel amour d’enfant !" : l’enfance au 19e et au 20e siècle à Marseille ;
  • "Tous à la plage !" : évolution du littoral et des pratiques de baignade entre 1900 et 1970 ;
  • ou encore "Marseillais fais ton devoir !" : Marseille pendant la guerre 14-18.

 

La mémoire du confinement

Les archives ont lancé une opération de recueil de la mémoire du confinement pour conserver la mémoire de l'année 2020 et sauvegarder la trace de cette période inédite que nous vivons partout en France.
Les récits et les témoignages des Marseillaises et des Marseillais sur leur ressenti, leur vie pendant le confinement, leurs activités, leur mode d'adaptation, leurs découvertes... viendront constituer cette collecte sous forme d'écrits, de dessins, de photographies et de films, d'enregistrements sonores.
Les Archives municipales de Marseille assureront ainsi la conservation de la mémoire individuelle et collective des Marseillais, et la construction de l'histoire de ce moment particulier.
memoireconfinement@marseille.fr

  

Quand les musées viennent à vous...

Les musées de Marseille vous proposent de découvrir de nombreux chefs-d’œuvre ou un large éventail de leurs collections depuis chez vous sur le nouveau portail musees.marseille.fr.
Des milliers d’œuvres sont disponibles et vous permettent de traverser les époques en admirant quelques-unes des plus belles pièces des collections des 11 musées municipaux.

Les musées de Marseille vous offrent également de nombreux contenus vidéos – interviews d’artistes, colloques et conférences, archives vidéos, découverte thématique des collections et visites d’expositions, ateliers pédagogiques... – grâce à leur chaîne YouTube dédiéeDes centaines de contenus sont accessibles gratuitement.

Les musées de Marseille portent l’ambition de construire une offre culturelle numérique innovante et ouverte au plus grand nombre, en soutien des acteurs du spectacle vivant, notamment lors de cette crise sanitaire qui les a privés de leurs moyens d'expression habituels.

Malgré la crise sanitaire et la fermeture de leurs portes, l'Opéra de Marseille et le théâtre municipal de l'Odéon ont décidé d'offrir aux Marseillaises et aux Marseillais l'enregistrement exclusif de plusieurs œuvres de leur répertoire dont l'ouverture de "L'Italienne d'Alger", l'ouverture des "Noces de Figaro", l'intégrale de "La Chauve-souris" de Johann Strauss Fils (version concertante), ou encore "La Bohème" de Puccini.

Ces deux établissements ont souhaité faire rayonner le talent des artistes qui le composent. Coupés de la chaleur de leur public, ces artistes réclament ce lien qui nourrit leur Art. Les forces vives de l’Opéra se mobilisent afin de maintenir le lien indéfectible qui les unit à leur cher public, dans l'attente de pouvoir enfin l’accueillir à nouveau in situ.
Alors que des dizaines de représentations ont dû être annulées, la culture reste vivante !