Logo Marseille
Patrimoine culturel > Les Docks

Les Docks

Les Docks

En 1853, la ville décide d'installer, sur un terrain de 10 hectares vendu par l'Etat, des docks concédés à une société privée. Cette décision s'inscrit alors dans le cadre du plan de croissance mis en oeuvre sous le second empire (XIXe siècle) en faveur de l'extension du port vers le nord.
Les Docks­­­­­L­es Docks ont été construits entre 1856 et 1866 d'après les plans de Paulin Talabot, alors directeur de la Compagnie des Docks et Entrepôts, assisté par Gustave Desplaces.

Ce sont à l'époque les plus grands docks européens. Leur architecture est inspirée de ceux de Sainte Catherine de Londres et de Liverpool. Ils devaient alors permettre le stockage des marchandises du port pour ensuite les expédier directement par la voie ferrée. C'est en 1988 que l'activité industrielle des docks s'est arrêtée.

A partir de mai 1992, les docks ont progressivement été restaurés. C’est l'architecte Eric Castaldi qui s’est vu confié leur transformation en immeubles de bureaux.

Les Docks sont aujourd'hui réhabilités dans le respect d'une architecture symbolique. Ils abritent des sièges de sociétés privées, de services publics, administratifs et culturels. Environ 220 entreprises y emploient plus de 3000 personnes, dans toutes les fonctions du tertiaire supérieur. On y trouve aussi l'Etablissement public Euroméditerranée.

­ ­L’architecture­
Le bâtiment mesure 365 mètres de long, 37 mètres de large et 30 mètres de hauteur. Il est composé de cinq corps de bâtiment de pierres et de briques séparés par quatre atriums, avec en tête l'Hôtel de Direction des Messageries maritimes sur la place de la Joliette. Et chacun de ces bâtiments comporte six étages. C'est d'ailleurs dans ces entrepôts que les premiers ascenseurs hydrauliques de Marseille furent construits.
­

­­  ­­­­

Adresse :
10 place de la Joliette ­
13002 Marseille

Accès ­
Métro ligne 2 : Station Joliette


plan de Marseille
   Situer les Docks sur le plan interactif­
­
­

 Télécharger le plan des monuments historiques­ ( 6 004 ko, format .pdf)­ ­­

­­­­­­

­­­  ­­© DR­­­­­­­­­­­­­­­ ­­­­­­­­ ­­­­ ­
­­­­­­­­ ­ ­­