Ville de Marseille culture.marseille.fr retour vers l'Accueil

Musée Grobet-Labadié : un appartement bourgeois du XIXe siècle

Dans un bel hôtel particulier du XIXe siècle, le musée abrite les très riches collections d'une famille de négociants issue de la bourgeoisie marseillaise, portée à son apogée après 1848.
Musée Grobet-Labadié : un appartement bourgeois du XIXe siècle
Au décès de Louis Grobet, survenu en 1917, Marie Grobet légua en 1919 l'hôtel particulier et l'ensemble des collections qu'il abritait à la Ville de Marseille. Reflets des goûts d'une société bourgeoise raffinée, fascinée et séduite par toutes les formes d'art, les collections françaises réunies dans la deuxième moitié du XIXe siècle, illustrent admirablement l'éclectisme artistique des amateurs "éclairés" de cette époque.
Si le XVIIIe siècle occupe une place privilégiée au sein des collections, le haut Moyen-Age, la Renaissance et le XIXe siècle n'en demeurent pas moins représentés avec des ensembles formés d'oeuvres de première importance.

­­­N.B. : le Musée Grobet-Labadié est actuellement fermé, en raison de travaux de rénovation­­