Vous êtes ici

Musée d'Art Contemporain [mac]

Présentation

 
 
Forte de presque huit cents œuvres, la collection du [mac] s'appuie sur celle du musée Cantini qui fut scindée en deux lors de la création du [mac] en 1994. Les Nouveaux Réalistes, qui s'étaient affirmés par leur déclaration commune le 27 octobre 1960, décidant de travailler avec les matériaux nouveaux que la modernité proposait ( affiches, objets de la société de consommation, nouvelles matières : plastiques, néons...) furent choisis pour la rupture que leurs propositions apportaient. Sur cette rupture s'élabora la césure dans les collections marseillaises donnant naissance à celle du [mac].

La collection du [mac] rend compte ainsi de l'essentiel de la production de la seconde moitié du XXème siècle et du début du XXIème. Elle est constituée d'œuvres d'une grande qualité qu'il s'agisse de celles des Nouveaux Réalistes, de Support Surface, de l'Arte Povera, du Land Art ou encore du mouvement Fluxus. La Figuration Narrative est pour sa part représentée par un ensemble de peintures remarquables alors que plusieurs installations (en sculpture, photo et vidéo) révèlent l'originalité de l'art de la performance et de l'art corporel.

Dans le jardin attenant au musée plusieurs œuvres de Jean-Michel Alberola, Julien Blaine, César, Erik Dietman et Fabrice Gygi complètent la présentation.

 CODY CHOI CULTURE CUT

 

Dans le cadre de l'année de la Corée en France, le Musée d'Art Contemporain (MAC) propose, du 8 avril au 28 août, une exposition de l'artiste Cody Choi.

"Cody Choi – Culture Cuts" est la première exposition monographique de l'artiste dans une institution française. Elle réunit peintures, photographies de performances, sculptures et installations de cet artiste cosmopolite qui a étudié la sociologie en Corée avant de poursuivre sa formation en art à Pasadena en Californie.

Par son caractère polymorphe et iconoclaste, son sens de la dérision et les relations qu'elle entretient avec la création américaine et européenne, l'oeuvre de Cody Choi a profondément contribué au développement de l'intérêt que représentent les artistes coréens des générations suivantes pour les productions artistiques occidentales. Dans la perspective d'une globalisation accélérée du monde sur le modèle occidental, l'oeuvre de Cody Choi agit en quelque sorte comme un révélateur paradoxal qui pointe autant les emprunts que les ruptures.

L'exposition est présentée en première partie de l'année 2016, après une première version conçue pour la Kunsthalle de Düsseldorf en 2015. Après Marseille, l'exposition devrait être présentée à Los Angelès.

La galerie PKM de Séoul est le partenaire de l'exposition et du catalogue qui ont reçu le soutien de Korea arts management service, le secrétariat de l'année Corée-France 2015-2016 à Séoul en Corée.

L'année France-Corée 2015-2016, qui célèbre les 130 ans des relations diplomatiques entre les deux pays, a été officiellement lancée le 18 septembre 2015. Elle se déroulera jusqu'au mois d’août 2016. Elle se poursuivra par une année de la France en Corée, de mars à décembre 2016.


"Cody Choi – Culture Cuts"
Du 8 avril au 28 août 2016

Musée d'art contemporain de Marseille
69, avenue d'Haïfa, 8e
Tél. : 04 91 25 01 07
Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h.
Visites des groupes scolaires sur réservation à l'adresse mail suivante :
dgac-macpublics@mairie-marseille.fr
Tarifs : 8 euros / réduit 5 euros.

Retrouvez la programmation détaillée de l'année France / Corée

Plus d'infos sur l'année France / Corée

 

Une collection exceptionnelle

 

Le Musée d'Art Contemporain [MAC] de Marseille s'est doté au fil du temps d'une collection d'œuvres contemporaines riche et variée. Sa collection est présentée dans plusieurs salles et offre un large panorama de l'Art contemporain. La présentation actuelle met l'accent sur les artistes du Nouveau Réalisme, de Supports-Surfaces, du Body art et du Land art en même temps qu'elle permet de redécouvrir la peinture des années 80 en France. Cette sélection de peintures est enrichie de quelques prêts remarquables provenant des collections du Fonds régional d'art contemporain Provence-Alpes-Côte d'Azur, du MAMAC de Nice et du Musée d'Art de Toulon. Elle permet d'apprécier les tendances de cette époque alors que se croisaient en peinture des œuvres purement matiéristes, d'autres faisant référence aux graffitis, d'autres encore à l'histoire de la peinture ou à la mythologie, avec les œuvres d'Alberola, Autard, Blais, Garouste, Gasiorowski, Klasen, Klossowski, Monory, Sicilia, Tatah, Thupinier, Traquandi confrontées à celles de Basquiat, Brown, Halley, Barry ou Fetting.

 

Collection d'œuvres contemporaines locales, mais également des œuvres internationales majeures.

Les ensembles décrits s'articulent autour d'oeuvres d'artistes majeurs, ainsi pour les Nouveaux-Réalistes : Arman, César, Klein, Niki de Saint Phalle, Spoerri, Tinguely, pour Supports-Surfaces : Bouliès, Buraglio, Cane, Dezeuze, Grand, Pagès, Valensi et Viallat et pour les Américains : Burden, Christo, Halley, Matta-Clark, Nauman, Oppenheim, Rauschenberg, Smithson, Wegman. Le musée met en même temps en valeur des installations de Goldin, Messager et Pane parmi d'autres.

En matière d'art contemporain, la richesse de la collection du MAC signe son importance sur la scène artistique. Une importance internationalement reconnue. ­

 

Illustration : King of the Zulus
Michel Basquiat 1984-85 Photo Ceter ©Adagp

Chef d'­établissement : Thierry Ollat

 


Adresse

69 avenue de Haïfa
13002 Marseille

Téléphone

04 91 25 01 07
­

Horaires et tarifs:

> du mardi au dimanche : ­ de 10h à 18h
> fermeture hebdomadaire le lundi, sauf les lundis de Pâques et de Pentecôte
> fermeture les jours férié­s suivants : 1er janvier, 1er mai, 1er novembre, 2­5 décembre
 

Pass Musées
> 45 euros / 35 euros tarif réduit
> en vente à la billetterie du MuCEM, du musée d'Histoire de Marseille, du Muséum d'Histoire Naturelle, du Centre de la Vielle Charité, du Château Borély - musée des Arts décoratifs, de la faïence et de la mode, du [mac], du musée des Beaux-Arts et du musée Cantini
> validité : 1 an
> accès gratuit et illimité aux collections permanentes et expositions temporaires des équipements suivants :

  • le MuCEM
  • le centre de la Vielle Charité
  • le musée d'Archéologie méditerranéenne
  • le musée d'Arts Africains, Océaniens, Amérindiens
  • le musée des Docks romains (accès gratuit permanent)
  • le Mémorial de la Marseillaise
  • le musée des Beaux-Arts
  • le Muséum d'histoire naturelle
  • le musée Cantini ­Art Moderne
  • le musée d'Art contemporain [mac]
  • le Château Borély - musée des Arts décoratifs de la Faïence et de la Mode et le jardin botanique
  • le Préau des Accoules (accès gratuit permanent)

En savoir plus
 

Collections permanentes : 5 euros / tarif réduit 3 euros 
Gratuité moins de 18 ans, tarifs réduits ... En savoir plus

 

L’entrée aux collections permanentes est gratuite le premier dimanche du mois.NB: En raison de la configuration des locaux, la gratuité ne peut pas s'appliquer en cas d'exposition temporaire en cours.

Voir les informations communes aux Musées

Téléchargez le dépliant : Les musées de Marseille en parcours (pdf)

Téléchargez le dépliant : Brochure des collections (pdf)

 

Accès

Depuis le rond-point du Prado, direction Bonneveine
Métro Rond-Point du Prado + bus n°23 ou 45, arrêt Haïfa-Marie-Louise
Vélo borne : 8093

Services :

Le[mac]dispose d'un restaurant et d'un service d'accueil des publics. Il organise régulièrement des projections, des conférences sur l'architecture et le cinéma ainsi que diverses performances de poésie, de musique et de danse.

Centre de documentation :

Le [mac] possède un centre de documentation exceptionnel sur l’art contemporain qui provient de la donation faite par les fils d'Ernst Goldschmidt. Celui-ci (1906-1992), éditeur et historien d'art belge, fut mécène de la bibliothèque de l'Institut des hautes études en arts plastiques fondé à Paris par Ponthus Hulten (1926-2006). Il dirigea le Centre Georges Pompidou et initia un cycle d'expositions innovantes qui firent date sur la question des rapports internationaux : Paris-New York (1977), Paris-Berlin (1978) Paris-Moscou (1979) et­ Paris-Paris (1981). Les deux bibliothèques, celle de l'Institut et celle d'Ernst Goldschmidt furent par la suite réunies.
Depuis le fonds s'enrichit régulièrement de nouveaux catalogues d’exposition publiés dans le monde entier qui sont offerts par les différentes institutions et galeries pour être référencés trimestriellement dans une publication gratuite intitulée Catalogus et diffusée à tous les donateurs. Le fonds rassemble aujourd'hui 60 000 documents et compte également des essais et des revues. L'ensemble est référencé et numérisé et ces données sont accessibles via le site de la BMVR (Bibliothèque de Marseille à Vocation Régionale). ­ ­­

Ouverture : du mardi au vendredi de 11h à 17h. Juillet et août accueil sur rendez-vous.

Documents en consultation sur place - salle de consultation 20 places

Catalogues :­ Bulletin bibliographique trimestriel, édité par le centre de documentation Ernst Goldschmidt du [mac].­ Il rend compte du millier de parutions qui enrichis­sent en moyenne le fonds ­chaque année et donne un la­rge aperçu des publications artistiques internationales.

Programmation des musées - printemps/été 2016

Réseaux sociaux

 

Suivez nous sur Facebook !

 

  Live Tweet