Vous êtes ici

Musée Cantini


Présentation

 
Cet hôtel particulier, édifié en 1694 par la Compagnie du Cap Nègre, fut acheté en 1709 par la famille de Montgrand qui le conserva jusqu’en 1801. Il connut par la suite plusieurs propriétaires, restant pendant plus d’un demi-siècle le siège du “Cercle des Phocéens” installé en 1836, avant d’être acquis par Jules Cantini, important marbrier qui prit part à la construction de nombreux édifices civils et religieux à Marseille sous le Second Empire. Grand amateur d’art, Jules Cantini en fit don à la ville en 1916, afin qu’il devienne un musée consacré à l’art de notre temps.
 
Ce prestigieux établissement culturel marseillais est consacré à la période dite « moderne » du vingtième siècle, laquelle s’étend entre 1900 et les années 1960.
 

La politique d'acquisition, accompagnée par d"importants dépôts de l'Etat (Musée national d'art moderne, Fonds National d'Art Contemporain, Musée National Picasso, Musée d'Orsay) et soutenue par de nombreux dons, a guidé la constitution de l'une des plus belles collections publiques françaises consacrées au XXe siècle.


André Masson - De Marseille à l'exil américain - du 13 novembre au 24 juillet

 
­­­­­­­­ ­­

Artiste majeur du vingtième siècle, membre du groupe surréaliste dès 1924, André Masson est l'auteur d'une oeuvre placée sous le double signe de l'expérience de la guerre et de la découverte d'une dimension lyrique et onirique du réel.

Il fut associé à quelques-unes des plus audacieuses entreprises intellectuelles de son temps. Outre André Breton avec qui il entretint des relations parfois tumultueuses, il fut en contact avec de nombreux écrivains tels que Georges Bataille, Michel Leiris, Antonin Artaud, Georges Limbour, participa aux revues Le Minotaure et Acéphale, et fut l'un des acteurs les plus importants de la diffusion de la pensée et de la vision surréalistes aux États-Unis entre 1941 et 1944. Son influence sur des artistes tels que Jackson Pollock et Arshile Gorky fut déterminante.

Le lien intime qui unit l'histoire de Marseille et celle du mouvement d'André Breton a été maintes fois signalé. Il n'est pourtant pas inutile de rappeler le rôle éminent joué par Varian Fry, jeune universitaire américain devenu directeur de l'Emergency Rescue Committee (Centre, américain de secours) qui porta inlassablement secours aux centaines d'intellectuels, écrivains, artistes, musiciens, venus à Marseille en 1940-1941 dans l'espoir d'obtenir un visa pour les États-Unis.

En hommage à cet homme exceptionnel, les enfants d'André Masson ont décidé de prêter au Musée Cantini, pour une durée exceptionnelle de dix mois, un ensemble d’œuvres de l'artiste dont certaines furent rarement exposées jusqu'à aujourd'hui.

© André Masson, Antille, 1943
Acquisition en 1985,
collection musée Cantini, Marseille

 

Du mardi au dimanche  de 10h à 18h - Tarif  plein : 5 € / réduit : 3 €

Picasso, Miró, Léger... une vision de l'Art moderne

 

La collection du musée Cantini propose quelques belles séquences autour du fauvisme (André Derain, Charles Camoin, Emile Othon Friesz, Alfred Lombard), des premières expérimentations cubistes (Raoul Dufy, Albert Gleizes) et des différents courants post-cubistes ou puristes des années 1920-1940 (Amédée Ozenfant, Fernand Léger, Le Corbusier, Laure Garcin, Jacques Villon).­

Certaines de ces oeuvres révèlent la fascination de nombreux artistes au début du XXe siècle pour la lumière et les paysages méridionaux (Cassis par Derain en 1907, le somptueux Paysage méditerranéen réalisé par Othon Friesz la même année, et l'Estaque peinte, sur les traces de Cézanne, par Dufy en 1908).

La révolution surréaliste - dont la plupart des représentants, rassemblés autour d'André Breton et de sa femme Jacqueline Lamba, passent par Marseille sur la route de l'exil vers les Etats-Unis en 1940-1941 - constitue un autre axe majeur de la collection, articulé à l'histoire de Marseille, comme en témoignent les oeuvres de Victor Brauner, Roberto Matta, André Masson, Jacques Hérold, Max Ernst et Joan Miró.
Signalons enfin le don par Aube et Oona Elléouët-Breton du fameux "Jeu de Marseille!" réalisé par les membres du groupe surréaliste à la Villa Air-Bel en 1940- 1941.
L'abstraction lyrique ou gestuelle est représentée par des oeuvres de Nicolas de Staël, Camille Bryen, Simon Hantaï, Philippe Hosiasson, Arpad Szenès, Maria Elena Vieira da Silva.

Le musée conserve également un ensemble exceptionnel d'oeuvres du groupe japonais Gutaï, qui fut actif dans les années 1955-1960 et tissa des liens étroits avec le mouvement informel français grâce au critique Michel Tapié.
Les décennies ultérieures sont illustrées par l'expérience "matiériste!" de Jean Dubuffet, Antonio Saura, Antoni Tàpies, Jean-Paul Riopelle, et les paysages abstraits aux formats amples d'Olivier Debré, Raoul Ubac, Pierre Tal-Coat, Mario Prassinos, Hans Hartung, etc.

­Un peu à l'écart des courants historiquement définis, la collection compte quelques grandes individualités qui marquèrent profondément le XXe siècle, comme Pablo Picasso, Henri Matisse, Jean Arp, Balthus, Alberto Giacometti et Francis Bacon.

Les collections photographiques proposent enfin un assez riche panorama de l'histoire de cet art, depuis la période la plus historique (Edouard Baldus, Charles Nègre, Gustave Le Gray, Francis Bruguière), la photographie moderniste autour du Pont transbordeur de Marseille (Lazslo Moholy-Nagy, Marcel Bovis, René Zuber, Florence Henri, Germaine Krull, Ergy Landau, André Papillon, Roger Parry) jusqu'­aux années 1960-1970 (Jean-Pierre Sudre, Jean Dieuzaide, Lucien Clergue, Linda Benedict Jones, Ralph Gibson, Martine Franck, etc.). ­

Directeur : Madame Christine Poullain

 


Adresse

19 rue Grignan
13006 Marseille

Téléphone

04 91 54 77 75

Fax

04 91 55 03 01
­

Horaires et tarifs

> du mardi au dimanche : ­ de 10h à 18h
> fermeture hebdomadaire le lundi exceptés les lundis de Pâques et Pentecôte
> fermeture les jours férié­s suivants : 1er janvier, 1er mai, 1er novembre, 2­5 et 26 décembre ­
 

Pass Musées
> 45 euros / 35 euros tarif réduit
> en vente à la billetterie du MuCEM, du musée d'Histoire de Marseille, du Muséum d'Histoire Naturelle, du Centre de la Vielle Charité, du Château Borély - musée des Arts décoratifs, de la faïence et de la mode, du [mac], du musée des Beaux-Arts et du musée Cantini
> validité : 1 an
> accès gratuit et illimité aux collections permanentes et expositions temporaires des équipements suivants :

  • le MuCEM
  • le centre de la Vielle Charité
  • le musée d'Archéologie méditerranéenne
  • le musée d'Arts Africains, Océaniens, Amérindiens
  • le musée des Docks romains (accès gratuit permanent)
  • le Mémorial de la Marseillaise
  • le musée des Beaux-Arts
  • le Muséum d'histoire naturelle
  • le musée Cantini ­Art Moderne
  • le musée d'Art contemporain [mac]
  • le Château Borély - musée des Arts décoratifs de la Faïence et de la Mode et le jardin botanique
  • le Préau des Accoules (accès gratuit permanent)

En savoir plus
 

Collections permanentes : 5 euros / tarif réduit 3 euros

> Gratuité moins de 18 ans, tarifs réduits ...
> L’entrée aux collections permanentes est gratuite le premier dimanche du mois.

Téléchargez le dépliant :Les musées de Marseille en parcours (pdf)

Téléchargez le dépliant :Brochure des collections (pdf)
 

Visites commentées :
Les samedi à 14h
> Ateliers et visites commentées pour les scolaires ou les groupes sur réservation au 04 91 54 77 75

Point parole
Le samedi à 17h/ 17h15/ 17h30
Un conférencier répond à vos questions

Visite - atelier en famille
Les mercredis et samedis à 15h30 (1h30), réservation conseillée «Mythes et métamorphoses» André Masson et l'expérience surréaliste

Le petit salon
Un espace découverte pour les enfants autour de la collection permanente
Du mardi au dimanche de 10h à 12h en accès libre (Présence d'un adulte obligatoire)

 

Réservation pour les groupes
Office de tourisme et des congrès
tel : 0826 500 500
info@marseille-tourisme.com

 

Accès 
Métro ligne 1 - Station Estrangin / Préfecture
Vélo borne : 1213

 

Voir les informations communes aux Musées

Programmation des musées - printemps/été 2016

Réseaux sociaux

 

Suivez nous sur Facebook !

 

  Live Tweet