Ville de Marseille


Juin 2013 >

Quand Euromed Management devient Kedge Business School…

Quand Euromed Management devient Kedge Business School…

En fusionnant avec BEM Bordeaux Management School, Euromed Management affiche clairement son objectif d’intégrer, d’ici 2018, le top 15 européen des écoles de management.

Etudiants kedge. (Photo Euromed Management)
­ ­­Au dernier classement réalisé par le Financial Times en 2012, Euromed Management arrivait 31ème  sur 80 écoles de management européennes listées. Mieux, son Executive MBA se classait 48ème sur les 100 meilleurs MBA… du monde.

« C’est une vraie progression, car l’année précédente, ce MBA était 61ème, et 84ème en 2010 », commente Bernard Belletante, Directeur Général d’Euromed Management, qui deviendra en juillet prochain directeur général de Kedge Business School, groupe né de la fusion de l’Ecole de management installée à Luminy avec  BEM Bordeaux Management School.

Déjà en 2011, Euromed Management était rentrée dans le cercle élitiste du 1% des « business school » au monde à obtenir la « triple accréditation », reconnaissance de son internationalisation, de son savoir-faire en enseignement et en recherche, d’une vraie efficacité avec les entreprises et d’une bonne intégration sur son territoire.

A la prochaine rentrée, ce sont donc plus de 9 000 étudiants et 170 enseignants-chercheurs qui rejoindront la nouvelle entité. 

Commentaires de Bernard Belletante : « Plus de 50% des nouvelles écoles accréditées sont désormais asiatiques. Dans ce contexte de concurrence internationale, rester local est un péril pour l’avenir. Pour répondre à la demande des entreprises, nous devons former nos étudiants au business de niveau mondial. Or, il est indispensable qu’une grande école de management ait une taille critique ». D’où la fusion avec BEM, école de qualité identique et sensiblement de même taille. Avec, en filigrane dans cette dimension globale, la formation des managers responsables de demain dans un souci constant des enjeux sociétaux et environnementaux.


­­­Développement à l’international tous azimuts 


Non seulement cette fusion permettra de relever les défis internationaux en matière de recherche (certains thèmes comme « Achat logistique et maritime », « global supply chain »  ou « management du vin » émergeront au plan mondial), d’innover sur le plan pédagogique  avec la diffusion « on line » des programmes de formation globaux sur les campus,  la création de « l’internat du management » pour pallier le manque de places en alternance, via des entreprises qui proposeraient des missions aux étudiants dont elles aideraient à financer les études…   Mais elle devrait aussi renforcer considérablement la position du groupe à l’international. Implantée à Shuzou (Chine) depuis 10 ans et y formant 600 à 700 étudiants chinois par an, présente à Shanghai,  Euromed Management devenue Kedge Business School devrait se développer sur les pays émergents, dont l’Asie mais aussi l’Afrique (notamment à Dakar où est déjà implantée BEM) avec la création de « campus éphémères ».


Rédaction : econostrum.info ­